La Cuisine Espace MicroCaps - Discussions ouvertes


#1001

Ca m’est arrivé il y plusieurs annees avec le precurseur de Garda World. Pas une expérience particulièrement réjouissante pour les actionnaires minoritaires.


#1002

Pour compléter ma réponse,
Dans de nombreuses juridictions, l’actionnaire majoritaire a un rôle de fiduciaire envers les autres. Il ne peut donc pas ridiculement faire mal aux autres actionnaires…sinon il pourrait se faire poursuivre.

Voici un lien qui peut t’aider : https://www.davispolk.com/files/uploads/davis.polk.going.private.pdf

Dans certains cas la SEC peut intervenir et il est difficile de racheter à un prix ridicule…mais c’est déjà arrivé dans le passé que des actionnaires majoritaires réussissent à le faire malgré les lois…
Cela dépendant des lois fédérales, provinciales, de la convention des actionnaires et de la bourse sur laquelle la compagnie est listée.


#1003

Merci, c’est ça je cherchais comme info!


#1004

Merci @MMartin.

Que recherches-tu quand tu évalues le nombre d’actions en circulation?

Ma question est vague comme je ne sais pas ce que je ne sais pas!

Cheers


#1005

Généralement, j’aime voir un petit nombre d’actions en circulation. Ça démontre que le management a été prudent en ce qui concerne la dilution, et généralement les entreprises avec peu d’actions en circulation sont plus illiquides et méconnus (ce que je recherche). Évidemment s’il y a eu des reverse-splits c’est une autre histoire, mais ça reste que j’aime une structure d’actions en ordre.

En termes de chiffres, je dirais que 15 à 50 millions d’actions est souvent le ‘‘sweet spot’’ pour beaucoup de compagnies que j’aime fondamentalement. En haut de 100 millions d’actions je commence à trouver ça assez élevé.

Également, je regarde toujours les options, les bons de souscription et les dettes convertibles avec tous les prix d’exercice et dates d’échéance afin de voir la dilution additionnelle à venir, ainsi qu’anticiper s’il pourrait y avoir des vendeurs plus motivés dans le marché (qui désirent vendre des actions pour exercer des bons de souscription, par exemple). Une mauvaise structure d’actions peut nuire à un titre pendant quelques mois ou même quelques années et c’est un aspect important à analyser selon moi.

À titre d’exemple, je crois que tu connais bien Kraken Robotics (PNG.V). Suite à des financements avec de mauvais groupes d’actionnaires et l’émission de beaucoup de bons de souscription au cours des dernières années, la structure d’actions n’était pas très enviable et je crois que c’est un facteur important ayant retenu le titre avant qu’il prenne son envol récemment. Heureusement, les mauvais actionnaires sont maintenant sortis et les bons de souscription ont été exercés, ce qui rend la structure beaucoup plus attrayante maintenant.


#1006

Soit dit en passant, je suis en vacances en Europe depuis près de deux semaines, d’où mon absence sur le forum récemment! Je serai de retour parmi vous ce vendredi :slight_smile:


#1007

Salut Mathieu,

Je possède déjà du select sands. Aujourd’hui il y a eu une baisse de 40% sans que j’ai trouvé de nouvelle. Qu’es-ce qu’on doit comprendre. as tu eu une nouvelle particulière. merci


#1008

Perte d’un client important et la baisse significative de la production pour le Q3, non anticipée par le marché, sont les causes de la baisse d’aujourd’hui

https://globenewswire.com/news-release/2018/09/04/1564871/0/en/Select-Sands-Announces-Conclusion-of-Supply-Agreement-with-Liberty-Oilfield-Services-LLC.html


#1009

Merci Alaa


#1010

Comme il n’y a pas de fil sur Greenbriar (GRB.V), voici un peu d’info sur un développement récent. Voyons plus tard s’il vaut la peine de générer un sujet distinct. Notez que je détient un petite position sur le titre, initiee en août:

Greenbriar Capital Corp Announces Commercial Operations Date at RealBlock

En aout 2018 la presentation corporative de Greenbriar indiquait que l’élément BlockChain, a lui seul, pourrait generer des profits de USD 14 Million/an net a compter de 2019. Pas si mal pour une entreprise a capitalisation boursiere de CA$ 19 Million.

‘RealBlock - Real Estate Blockchain - an entrance through an industry leader u A real time financial solution in a disruptive technology – USD $14 Million in annual net profits in 2019’

Le BlockChain n’est qu’un des 2-3 elements prometeurs de Greenbriar, incluant un projet phto-voltaique sur Porto Rico ainsi qu’un projet de developpement residentiel de USD 250-300 Millions en Californie.


#1011

J’ai pu augmenter ma position un peu a 1.09. Comme ceci est un des deux catalysts attendus - l’autre etant une annonce sur le projet photovoltaique de Porto Rico - je ne serais pas surpris de voir le cours monter aux alentours de 1.40 a relativement court terme, voir plus encore. ca m’étonnerait qu’on revoit le titre retourner a 1.00$.


#1012

La présentation ne passe pas mon sniff test. Quelques raisons :

  • “Social impact” à définition trop large
  • Un smart contract sert à éliminer un escrow alors qu’ils s’associent à une firme d’escrow
  • Les exemples citées ne requièrent pas de smart contract alors que c’est ce qu’ils laissent croire

Et surtout car essentiellement, ils veulent prendre certaines informations (infos de wire transfer, documents) et les enregistrer sur un blockchain privé.

Pourquoi pas les enregistrer dans une base de données?

Un blockchain public, validé par des milliers d’ordinateurs, peut être immuable car avoir +50% du computing power est moins payant qu’être récompensé à sécuriser les données.

Si je contrôle tout le réseau qui sécurise les données, je peux réécrire le blockchain, et tout ce qu’on a c’est une base de données non-immuable et nettement plus dispendieuse.

Si tu veux en savoir plus, demande au management sur quel blockchain les données vont être enregistrées. Si c’est leur propre blockchain, ils le contrôlent et il n’est pas immuable.


#1013

J’en conviens, la présentation manque de profondeur et comme je suis loin d’être un expert en block chain je ne vais pas te contredire sur les avantages plate-forme ouverte vs propriétaire.Toutefois, d’autres qui suivent le titre depuis un moment et ont eu passablement plus de temps que moi pour faire leur DR semblent cinsiderer ceci comme étant un déclencheur important. Le temps le diras. Le projet PV, dont l’annonce est attendue d’ici la fin de l’année, edt également prévu entre un catalyseur important. Je prévois donc accumuler tranquillement mais demeure confiant que le titre offrira un retour intéressant sur le court terme et que les choses se mettent également en place pour le plus long terme. Comme ils diraient a Puerto Rico, ‘Vamos a ver…’


#1014

Ca aura pris 6 jours mais Greenbriar (GRB.V) a clôturé @1.41 aujourd’hui. S’il franchit la resistence des 1.50-1.60 la prochaine resitence sera autour de 3.00.

Pour l’instant les deux catalysts sont le lancement de la plate-forme blockchain, le 5 oct (voir message précédent) ainsi que l’annonce du lancement du projet photovoltaique Montalva, Puerto Rico, qui est attendu d’ici la fin de l’année.


#1015

J’ai commencé à prendre une petite position dans QUIS.V , compagnie issue d’un RTO qui a commencé au tsx.v au mois d’aout. Excellente perspective de croissance à long terme.

Présentation aux investisseurs

site web

Quisitive Technology has 329 per cent upside, Echelon Wealth says


#1016

Drôle de timing, le PDG sera à Montréal demain et j’ai une rencontre prévue en après-midi. Je te reviendrai avec mes commentaires!


#1017

Grosse nouvelle pour LeoNovus… ca fait quelque temps que des tests sont en cours et un premier contrat avec une banque.

On October 23, 2017 the Company announced that it had signed a proof of concept (“POC”) contract with a major Canadian bank. Leonovus is pleased to announce that it has signed a new contract with the bank to install its software in a production deployment.

Over the last ten months, Leonovus has successfully demonstrated the benefits, and the performance, of its secure object-based storage solution in the bank’s lab with non-production data. This contract marks the transition from a ten-month long laboratory test and verification process to an in-production deployment of the Leonovus software defined storage solution into a major financial institution. Leonovus will aggregate the institution’s on-premises storage resources with multiple subscribed public clouds to provide the data resiliency, security, and architecture necessary for the bank to benefit from the lower costs and the increased flexibility from this hybrid, multi-cloud, data storage strategy.


#1018

J’ai rencontré le PDG hier. C’était vraiment intéressant et au-delà de mes attentes, belle trouvaille @midard! La présentation aux investisseurs que j’ai obtenu hier est une version améliorée de celle que tu as posté ci-haut et illustre très bien l’opportunité, je vais tenter d’en obtenir une copie numérique pour la partager ici.

Les grandes lignes:

  • Microsoft met énormément d’efforts afin de faire croître la consommation d’Azure (cloud).
  • Quisitive, avec son programme ‘‘Azure Accelerator’’, permet d’évaluer rapidement les besoins d’une multitude d’entreprises (clients potentiels d’Azure) et de leur fournir un plan stratégique afin d’effectuer la transition vers le cloud.
  • Microsoft paye Quisitive afin de réaliser ces évaluations.
  • Une fois qu’une entreprise adopte le plan stratégique et décide de faire la transition, Quisitive vend ses services d’implémentation et d’accompagnement au client afin d’exécuter le plan stratégique.
  • Au final, Microsoft et Quisitive sont tous les deux gagnants et développent conjointement leur pipeline de ventes, aux frais de Microsoft.

En temps normal, même si le modèle d’affaires fait beaucoup de sens, je serais un peu frileux étant donné l’historique limité de ce nouveau modèle d’affaires jusqu’à présent. Cependant, le PDG est très connecté chez Microsoft et a fait affaires avec eux depuis plus de 20 ans. Il a même rencontré le PDG de Microsoft (Satya Nadella) en personne récemment et ce dernier lui a fourni son appui et a mis des ressources à la disposition de Quisitive afin d’avancer cette stratégie. Il y a également un cadre supérieur chez Microsoft qui est sur le conseil d’administration de Quisitive (Phil Sorgen).

En terminant, j’étais curieux de savoir pourquoi le titre a transigé sous le prix du dernier financement (0,35$) depuis que l’entreprise est devenue publique en août. Il semblerait que ce soit les actionnaires de la shell ayant servi au RTO qui sont en train de vendre. La shell appartenait à des gens chez Haywood et ils possédaient environ 2 millions d’actions. Depuis le RTO, Anonymous et Haywood ont vendu un total de près de 900,000 actions. Il pourrait donc y avoir encore un peu de pression sur le titre au cours des prochaines semaines, ce qui représente une belle opportunité pour quelqu’un désirant accumuler.


#1019

Ont-ils des revenus récurrents?


#1020

Pour l’instant ce sont seulement des revenus de services (consultation / implémentation / accompagnement). Il ont fait US $14M de revenus l’année dernière et s’attendent à des chiffres similaires cette année. La croissance va provenir de l’ajout de revenus récurrents de 3 façons:

  1. Être un revendeur d’Azure (% de commission sur l’utilisation que le client en fait)
  2. Logiciel de gestion du cloud selon un modèle SaaS
  3. Développement de logiciels à valeur ajoutée pour certains verticaux. Par exemple, le PDG a mentionné travailler sur une solution permettant de gérer le big data des compagnies de pipelines au niveau du cloud. Il est d’ailleurs en discussions pour un partenariat avec OneSoft Solutions (OSS.V).