NOU.V - Nouveau Monde Graphite


#242

Un bon graphique d’exploration insights sur le sujet, même si ca varie d’une mine à l’autre:


#243

Alors on serait sur ORPHAN Periode!


#244

D’après moi oui, mais de mon côté je préfère pendre position maintenant et être patient que d’essayer de timer mon entrée, on ne sait jamais quand le titre va commencer à monter. Un projet de qualité va toujours finir par créer de la valeur s’il n’y a pas de risque géopolitique ou de problèmes d’exécution


#245

Apres le start up habituellement ca ne va pas plus haut?


#246

Merci pour le graphique


#247

Très utile ce graph, merci. LLG est un peu plus avancé que NOU sur la courbe mais son prix reste très bas


#248

Depuis l’annonce de la transaction avec Pallinghurst, le titre a progressé de 13% en deux jours sur un volume nettement plus important.

De toute évidence, le marché commence à réaliser tout le potentiel de cet actionnaire majeur aux poches profondes.

Moi-même, je savais que NOU avait le meilleur projet de graphite, mais de plus en plus d’investisseurs changent d’avis.

La capitalisation boursière actuelle n’est que de $45 millions, alors que la VAN après impôt de ce projet est de 750 M $ et que NOU n’a pas encore annoncé les données économiques et la nouvelle VAN de la fabrication de produits à valeur ajoutée tels que le matériel d’anodes et le graphite expansé. La compagnie prévoit transformer 50 000 tonnes de flocons par an en produits à valeur ajoutée.

Une tonne de matériel d’anode en graphite se vend actuellement entre $10,000 et $12,000 USD. La production d’une tonne de flocons coûtera à NOU $499 CDN. Ils devront ensuite sphéroniser, purifier et enrober cette poudre avant de la vendre sur un marché en croissance.


#249

Si la compagnie n’a plus de potentiel d’exploration et n’a pas d’autres mines qui peuvent faire augmenter la production totale. Dans ce cas là, une fois qu’elle atteint la production maximale sur sa seule mine, avec le temps la valeur de sa mine ne peut que baisser car ses réserves vont en desendant (si la valeur des commodités qu’elle produit reste la même). C’est souvent dans ces cas là ou on peut voir les compagnies minières paniqer et acheter des actifs pour trop cher pour augmenter leur profil de production au lieu de simplement retourner l’argent aux investisseurs


#251

Que pensez-vous du fait que Guy Bourassa soit membre du CA de NOU, Lui qui est PDG de NMX.
Ne croyez vous pas que M. Bourassa a perdu de la crédibilité avec 35% de dépassement de coût?
J’aimerais avoir vos avis et commentaires à ce sujet.


#252

c’est au C.A. de Namaska de prendre les mesures qui s’impose si cet important dépassement de coûts est dû à de l’incompétence.

Cela dit, je suis un actionnaire de NMX et présentement profondément dans le rouge et ça fait chier pas mal! Mon horizon d’investissement est entre 5 et 10 ans, donc j’ai beaucoup de temps pour me refaire et si la technologie li-ion va être disruptive comme je le pense, les matériaux de batteries comme l’hydroxide et le matériel d’anode vont être en forte demande.


#253

J’ai une très grosse position dans NMX et je vis la même situation que toi.
Pour l’avoir rencontré à deux reprises et avoir discuté avec lui, je n’ai aucun doute sur la compétence de M. Bourassa, et c’est justement ce qui m’inquiète,
Je ne crois pas à l’erreur dans ce dossier.

J’ai aussi une position dans NOU. et je vais la gérer en tenant compte des indices que j’ai vu après coup dans NMX.


#254

Tu crois qu’il aurait agit de mauvaise foi?


#255

Je ne ferai pas de procès d’intention sur un forum publique cela pourrait se retourner contre moi.

Mon intention est seulement de sonder si je suis le seul à voir les anomalies dans cette affaires.

De plus je ne voudrais pas polluer ce post sur NOU.

Je vais probablement écrire un texte dans le post NMX bientôt pour lister quelques unes de ces anomalies.


#256

ok je vais lire ça avec intérêt.

J’ai une grosse position dans NMX moi aussi. Je suis allé all-in car je ne croyait pas qu’ils puissent se planter sur l’exécution de la construction après avoir fortement augmenté le capex à $1.1B suite à une nouvelle FS.

J’ai jasé moi aussi avec Guy au pdac et il dit et répète publiquement que beaucoup de due diligence de tier partie a été fait et personne n’a vu de problème avec le capex. Je crois avoir compris aussi que la dd focussait d’abord et avant tout sur le procédé, les tiers voulant s’assurer qu’il fonctionne et qu’il puisse “scaler up”.


#257

Nouveau Monde Graphite dépose l’étude d’impact environnemental et social pour son projet Matawinie

SAINT-MICHEL-DE-SAINTS, Québec, 11 avr. 2019 (GLOBE NEWSWIRE) – Nouveau Monde Graphite Inc. (« Nouveau Monde » ou la « Société ») ( Bourse de croissance TSX-V : NOU ) annonce que son étude d’impact environnemental et social (ÉIES) pour le projet Matawinie a officiellement été déposée auprès du Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (« MELCC »).

Le dépôt de l’ÉIES est une étape importante pour l’analyse et l’autorisation du projet par le gouvernement, qui rendra sa décision par décret. Cette étude est réalisée selon les principes de développement durable et conformément à la procédure d’évaluation et d’examen des impacts sur l’environnement du MELCC, qui comprend l’analyse de la recevabilité à la suite du dépôt de l’ÉIES, une période d’information publique, l’analyse environnementale par les experts du ministère et, si demandé, le mandat d’audience publique du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE).

L’ÉIES met en lumière les retombées et les impacts qu’aurait l’insertion du projet Matawinie sur certaines composantes des milieux physique, biologique et humain. Elle propose diverses mesures afin d’éviter ou d’atténuer ces impacts, ou encore de bonifier les retombées selon le cas. Depuis 2015, Nouveau Monde interagit et collabore avec le milieu d’accueil du projet et les parties prenantes, incluant la communauté Atikamekw de Manawan. En parallèle, plusieurs études approfondies ont été réalisées afin de bien caractériser le milieu récepteur, ce qui a permis d’optimiser et de proposer un projet qui adresse les enjeux identifiés.

Parmi les mesures qui ont été intégrées à la conception du projet Matawinie, il y a plusieurs solutions novatrices, parmi lesquelles nous soulignons:

  • La volonté d’opérer une mine 100 % électrique . À cet effet, Nouveau Monde poursuivra dans les prochains mois la validation technologique et économique de ce concept avec différents équipementiers miniers majeurs intéressés à développer en partenariat une solution adaptée pour le projet Matawinie;
  • La gestion des résidus miniers et stériles en co-disposition, évitant ainsi l’utilisation de digues et les risques environnementaux qui leurs sont associés ;
  • Le retour des stériles et des résidus miniers dans la fosse pour limiter l’empreinte du projet sur le milieu naturel ;
  • La restauration progressive du site minier tout au long de la période d’exploitation du projet ;
  • Des horaires d’opération d’extraction minière respectant les utilisateurs occasionnels du territoire présents dans le secteur de nos opérations ;
  • La maximisation des retombées socioéconomiques locales et régionales en misant sur la formation de la population de la communauté locale et de Manawan afin de favoriser les embauches locales et les partenariats d’affaires locaux.
  • Pour les plus proches utilisateurs du territoire en périphérie du projet dans un rayon de 1 km de la fosse projetée, NMG rend disponible un programme d’acquisition volontaire dont les propriétaires concernés pourront se prévaloir.

Avec l’application de mesures d’atténuation, l’ÉIES démontre que les principaux impacts du projet sont généralement limités et contrôlés à proximité du site minier, si bien que les noyaux villageois de Saint-Michel-des-Saints et de Saint-Zénon sont préservés des principaux impacts, tout comme les lieux touristiques et de villégiature de la Haute-Matawinie qui font sa renommée.

« Nous tirons une grande fierté du dépôt de notre ÉIES. Depuis le début du projet Matawinie, notre équipe travaille d’arrache-pied pour que le projet s’intègre dans la communauté d’accueil tout en minimisant l’empreinte environnementale et cela se reflète à travers notre étude » a indiqué Eric Desaulniers, président et chef de la direction de Nouveau Monde Graphite. « Cette étape est pour nous un point déterminant dans notre parcours. Nous entendons poursuivre dans cette même direction pour réaliser un projet qui contribuera au dynamisme et à la diversification économique de la Haute-Matawinie tout en dotant le Québec pour les années à venir d’une ressource minérale stratégique, de faible empreinte carbone et essentielle à la transition énergétique. »

L’ÉIES a été réalisée par SNC-Lavalin, l’un des plus importants groupes d’ingénierie au monde et leader en environnement, avec la contribution de plusieurs autres collaborateurs et experts. Sa réalisation fut élaborée en respect des exigences légales et réglementaires applicables au projet et en prenant en considération la Loi sur le développement durable du Québec et ses 16 principes, adoptée en 2006 par le Gouvernement du Québec.

L’étude d’impact environnemental et social du projet Matawinie sera disponible au Registre des évaluations environnementales du MELCC où elle pourra être consultée.

L’information technique contenue dans ce communiqué a été rédigée par Antoine Cloutier, géo., chef géologue de Nouveau Monde et fut révisée par Éric Desaulniers, géo., MSc, Président et Chef de la Direction de Nouveau Monde, tous les deux étant des personnes qualifiées selon les lignes directrices du Règlement 43-101.

À PROPOS DE NOUVEAU MONDE

Nouveau Monde Graphite a découvert en 2015 un gisement de graphite de haute qualité sur sa propriété Matawinie située à Saint-Michel-des-Saints, à 150 km au nord de Montréal, au Québec. Cette découverte a mené à l’annonce des résultats d’une étude de faisabilité en date du 24 octobre 2018. L’étude de faisabilité a démontré la forte rentabilité du projet avec une production projetée de 100 000 tonnes par année de concentré de graphite sur une période de 25,5 ans. NMG opérera son usine de démonstration jusqu’en 2020. Durant cette période, elle prévoit la production de 2 000 tonnes de flocons de graphite concentré dans le but d’homologuer ses produits auprès de clients nord-américains et internationaux.

Dans une optique d’intégration verticale et de développement durable, NMG planifie la construction d’une usine dédiée à la seconde transformation à grande échelle de son graphite afin de répondre aux besoins croissants de l’industrie des batteries lithium-ion. L’équipe de NMG, qui cumule plus de 60 ans d’expérience dans le graphite, développe son projet avec le plus grand respect des communautés environnantes, tout en favorisant une faible empreinte environnementale. Le projet de NMG bénéficie d’un bassin de main-d’œuvre important provenant de la région et est situé à proximité des axes routiers et d’une source d’hydroélectricité abondante, abordable et renouvelable, lui conférant ainsi un avantage économique et environnemental.

Pour plus d’information :

Eric Desaulniers Tristan C. Menard
Président et chef de la direction Vice-président exécutif, Marchés des capitaux
Tél : +1 (819) 923-0333 Tél : +1 (514) 296-6339

http://www.nouveaumonde.ca


#258
Nouveau Monde Graphite Inc.

15 h ·

Nous sommes heureux de vous présenter la semaine minière du Québec à Saint-Michel-des-Saints qui aura lieu du 6 au 12 mai 2019, organisée en collaboration avec l’Association minière du Québec!

Restez à l’affût, nous vous dévoilerons cette semaine tous les détails ainsi que la programmation!

Au plaisir de vous y voir! :grinning:


L’image contient peut-être : texte


#259

Je pense qui va venir une très grosse nouvelle!NOU a regarder!:grin:


#260

Copié de la page Facebook

Notre compagnie sera représentée cette année encore au salon du véhicule électrique de Montréal du 3 au 5 mai 2019. Nous serons heureux de répondre à vos questions générales sur le marché du graphite et sur la progression de l’industrie des batteries lithium-ion. Vous aurez également l’occasion d’interagir avec notre chef-géologue, notre gestionnaire de projet de l’usine démo, notre directeur de R&D et notre technicien de procédés. Ils seront présents à tour de rôle au kiosque et se ferons un plaisir de répondre à vos questions touchant leur domaine respectif.

https://svem.ebems.com/accueil.html

#Graphite #Lithium-ion #SVEM


#261

LE CONSEIL DES ATIKAMEKW DE MANAWAN, LE CONSEIL DE LA NATION ATIKAMEKW ET NOUVEAU MONDE GRAPHITE ANNONCENT LA SIGNATURE D’UNE ENTENTE DE PRÉ-DÉVELOPPEMENT POUR LE PROJET MATAWINIE

SAINT-MICHEL-DES-SAINTS, QUÉBEC, le 23 avril 2019 (GLOBE NEWSWIRE) – Monsieur Paul-Émile Ottawa, Chef du Conseil des Atikamekw de Manawan (« CDAM ») et monsieur Constant Awashish, Grand Chef du Conseil de la Nation Atikamekw (« CNA ») ainsi que monsieur Éric Desaulniers, président et chef de la direction de Nouveau Monde Graphite Inc. (« NMG ») sont fiers d’annoncer la signature d’une entente de pré-développement (« EPD ») visant la conciliation de leurs droits et de leurs intérêts respectifs concernant les activités de pré-développement, dont celles liées à l’usine de démonstration et dans le cadre de laquelle ils s’engagent à négocier une Entente sur les répercussions et les avantages (« ERA ») relativement au projet Matawinie.

Le CDAM et le CNA appuient NMG et consentent aux activités de pré-développement liées à l’usine de démonstration qui se veulent respectueuses de l’environnement, des principes de développement durable ainsi que de la culture et du mode de vie de la Nation Atikamekw. Dans le cadre de l’EPD, NMG offre notamment de la formation, des emplois et des occasions d’affaires aux membres de la Nation Atikamekw à l’occasion d’activités afférentes à l’usine de démonstration et prévoit l’établissement d’un fonds de formation conjoint avec le CDAM et le CNA.

Aux termes de l’EPD, les parties s’engagent à développer une relation positive et mutuellement bénéfique fondée sur la confiance et le respect mutuel et de concilier leurs intérêts respectifs en lien avec le projet Matawinie envisagé par NMG. Ainsi, l’EPD définit les principes convenus par les parties qui régiront les discussions et les négociations devant mener à la conclusion de l’ERA relativement au projet Matawinie.

« L’EPD est un nouveau pas menant vers la réalisation d’un projet impliquant et respectant les communautés locales » explique Eric Desaulniers, président et chef de la direction de NMG. Selon le Chef du CDAM, Paul-Émile Ottawa, « L’EPD formalise l’établissement d’une relation respectueuse et durable entre NMG et la communauté de Manawan ». Le grand chef du CNA, Constant Awashish, ajoute : « L’EPD constitue le canevas pour les discussions futures entre NMG et la Nation Atikamekw relativement au développement du projet Matawinie. »

À propos du Conseil des Atikamekw de Manawan (AM)

Le CDAM est composé du Chef Paul-Émile Ottawa et de six (6) conseillers respectivement élus selon le mode coutumier par les Atikamekw de Manawan, et il agit au nom de tous les membres de cette collectivité. La communauté de Manawan est située à 120 kilomètres à l’ouest de La Tuque et à 72 kilomètres au nord de Saint-Michel-des-Saints, sur la rive sud du lac Métabeskéga.

À Propos du Conseil de la Nation Atikamekw (CNA)

Fondé en 1982, le CNA est une corporation sans but lucratif, née de la volonté des conseils Atikamekws de Manawan, d’Opitciwan et de Wemotaci de s’unir pour la négociation de la revendication territoriale globale de la Nation Atikamekw sur le territoire qu’il nomme le « Nitaskinan ». À cet égard, le CNA, le Canada et le Québec négocient une entente de principe devant mener à la conclusion d’un Traité. Le CNA offre également des programmes et des services à l’ensemble de la population Atikamekw. À titre de conseil tribal, le CNA dispense les services‑conseils suivants : services techniques et services-conseils en gestion et développement économique. De plus, des services délégués pour les communautés, soit les services sociaux ainsi que les services éducatifs, linguistiques et culturels qui sont également offerts. Le CNA joue également un rôle politique qui supporte les aspirations historiques, politiques, économiques, culturelles et sociales de la Nation Atikamekw.


#262

Nouveau Monde Graphite annonce la clôture du placement privé du Groupe Pallinghurst.

En lisant à travers les lignes du paragraphe suivant, je suis convaincu que le groupe Pallinghurst est résolu à concrétiser ce projet. Cela n’a pas de sens pour moi de voir ces gars là avec leurs poches profondes prendre position à ce stade et ne pas mener ce projet en production. NOU est unique dans l’industrie du graphite et ces gars l’ont vu.

“L’introduction de Pallinghurst en tant qu’actionnaire-clé de Nouveau Monde devrait apporter une valeur ajoutée au projet Matawinie (le «projet Matawinie»), un projet de développement de graphite situé dans la région de Saint-Michel-des-Saints. Plus précisément, le produit net du Placement Pallinghurst servira à financer la poursuite de l’exploitation de l’usine de démonstration où sont produits des flocons de graphite, la construction d’une usine de démonstration de produits à valeur ajouté, la poursuite du processus d’obtention des permis pour le projet Matawinie ainsi que le fonds de roulement et les usages corporatifs généraux de la Société.”

https://web.tmxmoney.com/article.php?newsid=7467980683135640&qm_symbol=NOU