Rétrospective: ok well goodbye 2017


#1

It is the year 1525 and the mathematical scene in Italy has never been so intense. Mathematicians would challenge each other to “math duels” regularly, in order to prove their superiority and higher knowledge. […] the stakes were so high mathematicians often held findings secret so that they could win in one of these duels.

Let’s first look at an aging mathematician named Scipione del Ferro. He has worked for his entire adult life attempting to solve problems such as these, and he believes he has a solution to a certain type of cubic called the “depressed cubic”.

He witheld his findings from the public because he was terrified of being challenged to a math duel. Many mathematicians had this sort of “ace up their sleeve” to prepare themselves for math duels. Ferro would up never publishing his results, and he died in 1526. The only way we know of his solutions is that his student, Antonio Fiore, was given them.

source

L’histoire est remplie de connaissances oubliées, d’apprentissages perdus… et on dit que seul on va plus vite mais qu’ensemble on va plus loin. Voici donc mon retour sur l’année—en espérant pouvoir vous lire également!

Ça a tourné assez personnel mais j’espère que ça vous sera quand même utile. Dans tous les cas, écrire des notes est plus important que les lire. :wink:


2017 a été pour moi une année forte en apprentissage. La première de l’aventure. Je suis passé de gérer 0% de mon portefeuille à 100%, et quelle chance j’ai eu de faire le saut pendant une année aussi exceptionnelle (qui a naturellement compensé pour mes mauvais investissements).

J’ai passé beaucoup de temps à optimiser la répartition de mon portfolio. Surprenamment, m’imposer des barèmes (ex. 35% en microcaps) m’a pressé à investir dans des entreprises que je ne connais pas bien.

Ian Cassel a récemment tweeté que pour avoir du succès, un investisseur n’a besoin de trouver qu’une seule entreprise à potentiel énorme par année. C’est donc mon objectif pour 2018: quitter mes positions qui ne sont pas à la hauteur de mes convictions pour trouver 1 ou 2 microcaps qui m’excitent réellement.

Parlant de Twitter, je dirais que le réseau est responsable d’au moins 50-75% de mon développement personnel. Quel outil incroyable. 15 minutes par jour peut changer une vie.

La preuve : je suis récemment tombé sur un article intitulé Growth without goals partagé par Morgan Housel. Ça a dû touché une corde sensible car j’ai démissionné le lendemain. Je quitte un des meilleurs emplois en ville, pour probablement (je vous jure, je n’ai pas encore de plan!) me joindre à des startups.

Financièrement, je vais passer de default alive à default dead. Si je fini l’année avec 1001 nouvelles expériences, un champs de compétences élargi et sans avoir eu à piger dans mes investissements, je vais être plus qu’heureux. Still, I’m shit-scared. Et excité!

À travers tout ça j’ai aussi appris à me connaître (j’ai longtemps pensé que j’étais du type INTP mais non, INFP). Que vous croyez au MBTI ou non importe peu, pour moi ça fait ressortir mon arme secrète : mon intuition. Je suis convaincu que mon modus operandi peut être tourné en avantage concurrentiel.

J’ai tellement passé de temps à lire et à penser à la stratégie d’affaires dans les 5 dernières années (dans mon emploi et par passe-temps) que je crois avoir développé un oeil de lynx pour les opportunités en technologie, et un bon sniff test pour les dangers.

Sans même oser m’y comparer, ça rejoint à un certain point Warren Buffet et cie. qui passent 12 heures par jour à lire. Investir n’a pas à être compliqué. Josh Waitzkin appelle ça learning numbers to forget numbers : nourrir son intuition par l’étude, puis se fier à son instinct.

Les analyses fondamentales (évaluation/ratios) et techniques (graphs) sont des outils importants mais qui me rejoignent moins. J’en suis venu à la conclusion que si d’autres modes d’investissement peuvent s’avérer plus profitables, à ce point-ci de mon aventure, je préfère optimiser mon plaisir pour rester dans la game longtemps. C’est un marathon, pas un sprint.

Deux thèmes importants de 2017 concernent la spéculation : les crypto-monnaies et le cannabis.

Quand j’ai vraiment commencé à m’intéresser aux crypto-monnaies, j’ai mis des centaines d’heures à comprendre ce que c’est et à lire sur le sujet avant d’investir sérieusement. Je suis fier de savoir où je m’en vais, et de pouvoir discerner le bon du mauvais (dans toute son omniprésence!).

Au-delà de l’investissement je connais assez bien la philosophie derrière, sa fragilité et son anti-fragilité. Ma plus grande leçon a été d’attendre trop longuement avant de me commettre. J’ai perdu facilement 6 mois entre le moment où j’ai compris qu’il y avait quelque chose de spécial et le moment où je suis embarqué.

J’ai parlé de crypto avec plusieurs personnes, et rares sont ceux qui ont fait le travail nécessaire pour avoir un opinion. Never be that person! La psychologie humaine est telle que les gens ont de la difficulté à dire “je ne sais pas” ou à poser des questions en étant réellement ouvert aux réponses. Dire “je ne sais pas” est une vertu; considérer plusieurs points de vue sans jugement, puis décider pour soi, est en est une autre.

Mes conclusions sur le cannabis concernent la nature même du marché boursier. La combinaison d’une forte croissance anticipée et d’un penny stock est une recette explosive. C’est beaucoup trop amusant pour m’en priver. Suffit de se mettre des limites.

J’ai eu quelques leçons dispendieuses quand j’ai essayé d’embarquer dans le hype wagon. Un de mes stocks préférés (MU) a chuté plusieurs fois après avoir battu les prévisions et atteint des records. J’ai perdu 40% sur AMD en quelques jours en achetant avant un trimestre qui devait tout casser. Dans les deux cas, la chose à faire est d’ignorer ces signaux sans valeur prédictive.

Quand la spéculation tourne en notre faveur, les gains peuvent être impressionnants. Manquer d’humilité est un danger qui me guette au quotidien; en être conscient et me reprendre dès que ça arrive (think: thinly veiled brags) est la première étape.

La deuxième est de s’imposer de ne pas parler de certains sujets, par exemple ne jamais dire “combien de bitcoin tu possèdes” même si la réponse est “pas beaucoup”. FWIW, considérer divers scénarios et ensuite tracer des lignes est tout aussi utile dans les différentes sphères de la vie. Si tu ne veux pas tromper ta blonde ou ton chum, imagines-toi des situations où ça pourrait arriver. Qu’est-ce que tu fais? Qu’est-ce qui est acceptable (allez, sois créatif)? Tu es en train de tracer ta ligne. Sur le moment, il va être trop tard pour y réfléchir.

2018 s’annonce donc une excellente année. Côté investissement, je ne pourrai pas ajouter, je vais devoir optimiser ce que j’ai à ma disposition. Avec de la chance, mes coups joués depuis plusieurs semaines/mois vont porter fruits et me donner encore plus de latitude.Ça va être utile quand je vais croiser le prochain Netflix, Shopify, PayPal ou Tesla.

À ton tour!

Qu’as-tu appris cette année?
Tes bons coups, et moins bons?
Tes anticipations pour 2018?

:v:


Rétrospective: ok well goodbye 2018
#2

Quel beau témoignage merci!


#3

Très intéressant ton post!

J’ai commencé à m’intéresser plus particulièrement aux micros au début de l’année 2017 - où j’ai aussi découvert ce forum et participé à deux activités organisées. Je trouvais les valuations de trop de compagnies trop élevées, ce qui m’a poussé à élargir mes recherches et à trouver quelques gems dans des small et micro caps. Étant CPA de formation et de carrière, je suis relativement conservateur dans mes choix et je me considère un investisseur. Pas un spéculateur.. J’adore les philosophies d’investissement de Burton Malkiel et Peter Lynch.

Fin 2015-début 2016, j’ai commencé à surfer sur la vague du cannabis - peu après l’élection de Trudeau, j’ai ouvert des petites positions dans Canopy Growth, Aphria et Aurora. Ça m’a donné des cheveux blancs à 24 ans mais ça en aura valu la chandelle. Ce serait mentir de dire que 2017 n’a pas tourné autour du lithium et du cannabis, deux secteurs où j’ai investi avant le boom. J’ai encore un peu de WEED, ACB, un peu plus de NNO.V et encore un peu plus de ALB (large US Cap) mais je suis moins à l’aise avec ces secteurs pour la prochaine année. J’ai pas mal trimmé mes positions dans ces industries.

En 2018, je vais vous présenter au moins deux micro-caps dans lesquels j’ai investi où dans lesquels je vais ouvrir une position en 2018. J’ai hâte de vous en parler et ma tête déborde d’idées! Je suis aussi pas mal liquide, trouvant que les opportunités se font de plus en plus rares. C’est excitant de rentrer dans une nouvelle année avec une grosse position cash.

GLTA!

O.


#4

J’aimerais profiter de l’occasion pour souhaiter un bonne année 2018 à Espace Micro Caps ainsi que tout les membres. Santé et prospérité à tous.


#5

Woah, 15 j’aimes! Mais hey, c’est votre tour! Si chacun partage un apprentissage fait en 2017, ça fait 15 idées à implanter… ou 15 erreurs à éviter!


#6

Je crois que la plus belle leçon pour moi en 2017 a été par rapport à Lite Access Technologies (LTE.V). Lorsque le titre s’est mis à monter très rapidement au delà de $3.00, littéralement tout le monde à qui je parlais possédait une grosse position dans le titre. À un certain moment, je me suis demandé s’il restait des acheteurs potentiels afin de continuer de faire progresser le titre, puisque tout le monde en détenait déjà beaucoup.

Évidemment, il y a eu des facteurs fondamentaux qui ont provoqué la descente subséquente, notamment le changement de management chez Virgin qui a causé des délais, mais ça reste selon moi une leçon intéressante de psychologie. Lorsque tout le monde autour de soi est excité et parle du moment où le titre atteindra 3-4-10 fois sa valeur actuelle, il faut être «contrarian» et se poser des questions!


#7

Il y a encore beaucoup de potentiel selon moi concernant LTE.v. C’est seulement à court terme que ça baisse ; si le fondamental continue d’être bon, ça n’aura été qu’une baisse temporaire.


#8

Bonne année 2018 à tous !

Plusieurs éléments sont en place pour des beaucoup ‘breakthrough’ en 2018 ! Je parle bien sur de certaines positions que plusieurs membres détiennent probablement.

Ma plus apprentissage est de bien analyser les options en circulations surtout pour un titre qui augmente grandement.