MBX.TO - Microbix Biosystems Inc


#1

Vous pensez quoi du recent upswing de MBX des bas 0,50$ jusqu’a 0,90$ la semaine passée ?

Tout ca est basé sur la spéculation d’une bonne nouvelle par rapport a Lumisort. La nouvelle etait supposée sortir mi-novembre et on approche la fin du mois, vous pensez que le temps qui s’écoule sans nouvelle peut avoir quel effet sur le stock à très court terme ?


#2

Le marché spécule que l’on va recevoir une mise à jour sur le développement du prototype de Lumisort d’ici la fin du mois. S’il n’y a aucune nouvelle, on pourrait voir un renversement de la tendance car le marché n’aime pas l’incertitude.

Par exemple, une compagnie que je suis personnellement, Virtutone Networks (VFX.V), a arrêté de publier ses résultats de ventes mensuels sans avertissement en octobre. L’action en a beaucoup souffert et, même si un communiqué a été publié par la suite, le prix n’a pas bougé. Il y a d’autres facteurs pour expliquer la débandade du titre évidemment, mais ça expose bien les aléas du marché. Arrêter une pratique de communication ou promettre une mise à jour et ne pas la livrer peut avoir des impacts négatifs.

Cela dit, si le PDG de MBX nous a promis une mise à jour en novembre, je continue de croire que c’est ce que nous aurons. Par contre, compte tenu de la montée du titre et de l’incertitude entourant les résultats ou le moment de leur divulgation, je pourrais comprendre si un actionnaire vendait une partie de sa position à 0.90-1.00$.


#3

À noter que le titre s’est apprécié aussi grâce à l’exposure obtenue sur le site www.smallcapdiscoveries.com.

Dans Member Centre, il y a une analyse détaillée de MBX, DAP et HTL.


#4

C’est très difficile de mettre une valeur sur MBX. Le modèle de Brandon Mackie fait une bonne tentative. Son modèle à jour donne une valeur de 0.75$ pour le segment Virologie. (20x EBIT projeté, que je juge un peu optimiste) et 2.60$ par action de valeur actuelle pour Lumisort. Target price = 0.75$ + 2.60$ = 3.35$

Son modèle de Lumisort projète 100M$ de revenus en 2016 pour la première année en opération. Je trouve cela optimiste. Il utilise 20% comme taux d’actualisation (J’aurais pris 30%).

Alors, je me dis si tout se produit comme il faut, l’action devrait être à environ 3.35$ *1.20 * 1.20 = 4.82$ (dé-actualise deux ans à 20%) dans 2 ans. Alors si je vends à 1.00$ je laisse un 4.82 bagger sur la table. Puis-je trouver d’autres stocks avec moins de risque qui vont faire 5x en 2 ans. Potentiellement… Alors pour moi, la décision est pas mal prise dans ma tête, je vends à 1.00$.

Deux autres points:
1- Ca ne prend pas en compte le besoin de financement et risque de dilution.
2- Avoir détenu FTP avec les promesses de Chad, je ne veux pas revivre cela…


#5

Interessant. D’un autre cote, probablement que d’autres investisseurs voudront acheter a 1 $ en se disant que la compagnie est moins risqué si le prototype de Lumisort fonctionne. À suivre !


#6

Les distributeurs vont vendre pour 100M$ de sexed semen, les revenus de MBX sont évalués à 20M$ (15% de royautés et 1$ par straw).

C’est assez théorique de dé-actualiser pour évaluer le “multi-bagger” que tu laisses sur la table. Le fait que le prototype de Lumisort fonctionne va avoir un impact sur le multiple d’évaluation du marché et sur le façon que le stock va se transiger. J’aime garder mes positions et les vendre quand elles deviennent monstrueusement surévaluées.

Il est important de comprendre que les résultats du prototype de Lumisort ne sont pas binaires: ça marche OU non. En soi, Lumisort pourrait être un succès modeste, solide ou même un coup de circuit tout dépendamment de la performance de la technologie (voir le message suivant sur SI: http://www.siliconinvestor.com/readmsg.aspx?msgid=29771470). Considérant que la seule technologie concurrente opère dans un marché monopolistique, il y a très certainement de la place pour un 2e joueur. C’est ce qui me rend plus confortable vs. un investissement dans une pharmaceutique où un médicament est approuvé pour commercialisation OU non.

Considérant cela, le coussin offert par le section de virologie, l’absence de valeur attribué au marché à VIRUSMAX et Urokinose, je suis à l’aise de garder ma position et d’y aller pour le coup de circuit.

EDIT: Il y a beaucoup d’investisseurs qui prendraient volontiers un 5 baggers sur 2 ans!


#7

Je comprend quand même ton raisonnement Aaron. Et je conseille à tout lecteur qui devient inconfortable avec l’évaluation de MBX d’en vendre une partie pour limiter le risque lié à l’annonce des résultats du prototype de Lumisort.


#8

Il se peut qu’au prix actuel le marché anticipe que le prototype fonctionne. Même s’il fonctionne, il reste le beta à construire et tester… Je ne crois pas avoir la patience d’attendre le résultat final, sachant que c’est de la haute technologie. J’aime des 5 baggers avec moins de risque!


#9

PVI, la différence entre le prototype et la version beta c’est qu’ils vont devoir miniaturiser la technologie pour que l’équipement final soit plus petit.


#10

Nous avons rencontré un fournisseur d’équipement de laser qui aide Lathrop Engineering avec le prototype de MBX. Il ne pouvait pas dire si le prototype fonctionne, mais il disait que le language non-verbal du CEO laissait sous-entendre que la nouvelle sera positive. Il faut prendre cela avec un grain de sel évidemment.


#11

Des commentaires positifs aujourd’hui de Brandon Mackie (analyste sur MBX) de smallcapdiscoveries explique la hausse. Voici un résumé de ses commentaires:

Comme vous savez MBX s’est défendu contre Novartis dans l’affaire VIRUSMAX et MBX a ensuite entamé des procédures contre Novartis pour bris de brevet (patent infrigement). MBX prétend que Novartis utilise la technologie développé par MBX pour produire des vaccins. Novartis a annoncé en Oct qu’elle vendrait sa business qui produit des vaccins:

Mais, Novartis vient de construire une ligne de production qui a coûté 1 milliard alors qu’elle vend la division pour 275M$ seulement. Pourquoi elle vend si peu cher? Car ce sont des actifs ‘‘non-core’’ qui perdent 200M$ par an et elle ne peut compétitionner avec Glaxo. Avant de vendre, il est possible que Novartis voudra fermer le procès avec MBX ce qui veut dire un ‘‘settlement’’. Ce pourrait être un montant ou une royauté avec l’acquéreur, CSL. Un estimé du settlement pourrait être de:

31M de doses vendus par Novartis en 2013 à 13$ par dose et une royauté de 5% = 20M$ mais MBX actionne pour 3x les dommages, donc 50M$ et plus. Une somme de 10% de ce 50M$, donc 5M$ pourrait être le verdict final, selon l’analyste.

Le procès serait mi-2015 en Europe et aux É-U en automne 2015.

Bref, la vente de cette division pourrait donner le gros bout du bâton à MBX dans la négo car Novartis ne veut pas de squelettes dans son garde-robe.


#12

Publication des résultats annuels aujourd’hui. Faits saillants:

Construction of the Lumisort prototype will be complete in early 2015. The Company will then commence partnering discussions with select animal genetics companies in order to fund the pre-commercial phase of development that will be initiated later in 2015. This will be followed by field trials currently projected for early in fiscal 2016.

À lire le language du press release on peut spéculer que le prototype sera un succès:

Not only will the LumiSort platform produce sexed semen more quickly and with less damage than conventional sexed semen, but also the yields are expected to be three times higher, resulting in value-added throughout the production chain.

Microbix also reports that the engineering work has resulted in the further expansion of its worldwide intellectual property portfolio. New patent applications are being filed in a variety of technology areas, reflecting the continuing innovation and value flowing from the Company’s investment in development.

Vaughn Embro-Pantalony commented, “We are very pleased with the outcome of the first phase
of our development program. We are now planning to demonstrate the key attributes of our
LumiSort platform to potential collaborators in the industry in the coming weeks, which will
provide important feedback in planning our next steps.”

Le président de Lathrop a même émis ce commentaire:

We have full confidence that the LumiSort instrument will perform with high speed and specificity, and we see the platform as a game changer in cell-sorting technology.

Finalement, voici d’autres points saillants du rapport annuel:

  • In fiscal 2015, management is projecting continued growth of its Virology business of at least 5%. The Company also expects to launch its initial offering of molecular genetics antigens primarily targeted at the North American diagnostic testing marketplace.

  • Advanced discussions continue with a select group of potential partners interested in returning Kinlytic to the U.S., Canadian and European markets. Management believes there is a reasonable opportunity to close a partnership agreement during fiscal 2015.

  • Finally, the Company is involved in litigation relating to its VIRUSMAX technology. There are two actions wherein the Company is alleging infringement of its VIRUSMAX patents in the U.S. and Europe. Both of these actions are expected to reach the trial stage in late 2015.

  • Projected capital spending in fiscal 2015 is $1.5 million for completion of the Lumisort Phase 1 project and $1.1 million to upgrade and expand Virology manufacturing.


#13

On sait que Lumisort tente de percer l’industrie du «dairy and beef livestock, semen sexing» en développant une meilleure technologie que celle qui domine présentement le marché.

Maintenant que le prototype de Lumisort est une réussite, le prochain risque est la commercialisation de leur produit. Donc, on se demande si le marché sera prêt à adopter leur technologie.

Voici une vielle information (juillet 2014) que je n’avais pas encore partagée sur ce forum :

C’est une poursuite de ABS Global Inc contre Inguran LCC (Sexing Technology), pour des pratiques anticoncurrentielles en profitant de son statut de monopole.

«ST dominates the market for processing raw bovine ejaculate in the U.S. to produce Sexed Bovine Semen (the “Sexed Bovine Semen Processing Market”), having a market share of 100 percent.»

«ABS is a Wisconsin-based company that sells bovine semen produced by its large inventory of high quality bulls.»

Par ailleurs, des quantités importantes de sperme sont parfois détruites par la technologie en place, donc considérant la valeur du sperme des boeufs de qualité, certains joueurs ne veulent pas risquer de le perdre, donc ne le font pas traiter.

Donc si le Prototype est adopté par l’industrie, on peut s’attendre à une augmentation du marché du «semen sexing».


#14

MBX commence à grimper ce matin.


#15

Et pas que lui! :wink:


#16

Voilà quand même un beau uptrend même si je n’aurais pas pensé qu’il allait aller toucher son lower channel


#17

Les résultats du Q1 sont sortis :

OUTLOOK
The business of Microbix described in these documents is the result of years of investment in research and
development, which has delivered products and technologies that have received wide customer acceptance and
continued growth in demand. Microbix has both the manufacturing facilities and the scientific staff to support this
growth, including the continuous demand for competitive process improvements, as well as new products.
Demand for Virology products in fiscal 2015 is projected to be at least equal to or higher than fiscal 2014, which
was already a 25% improvement over fiscal 2013. Combined with the expectation of the exchange rate moving in our
favour with the recent decline in the value of the Canadian dollar, management is projecting continued profitability in
the Virology business.
The Company is also launching its initial offering in molecular diagnostics assay control products (or pathogens or
molecular diagnostics quality control products).
Advanced discussions underway with a select group of potential investors interested in returning Kinlytic to the
U.S., Canadian and other markets. Management believes there is a reasonable opportunity to close on a partnership
during fiscal 2015.
With the recent completion of the Lumisort prototype, the Company has commenced partnering discussions
with select global animal genetics companies in order to fund the pre-commercial phase of development that will be
initiated later in 2015. This will be followed by field trials currently projected for early in fiscal 2016.
Finally, the Company is involved in litigation relating to its VIRUSMAX technology. There are two actions wherein
the Company is alleging infringement of its VIRUSMAX patents in the U.S. and Europe. Both of these actions are
expected to reach the trial stage in late 2015.


#18

Espérons que cette compagnie réussira à assurer sa réussite commerciale avant de trop diluer ses efforts dans un grand nombre de produits nécessitant beaucoup de capital.


#19

La réaction du marché face aux résultats de MBX est exagérée à mon avis. Je vois deux explications possibles:

  • Le management a annoncé qu’elle ne prévoyait pas de croissance en 2015 pour sa division de produits viraux.
  • L’échéancier pour amener Lumisort à la commercialisation est plus long qu’anticipé par le marché (bien lire “par le marché” ; il n’y a aucun changement par rapport aux promesses du management)

Pour le premier point, à mon avis, le potentiel de l’entreprise réside dans le développement de la technologie Lumisort et il n’est pas justifié de punir sa valeur sur les résultats de l’entreprise. Donc, c’est définitivement le deuxième point qui est une source d’insatisfaction. Or, il semblerait que certains anticipaient une annonce d’un partenaire pour Lumisort… Était-ce réaliste d’espérer un développement aussi rapide ?

Jusqu’à présent, le management ne fait qu’exécuter sur ses promesses. Un prototype fonctionnel a été livré fin 2014, tel que promis, et ils sont à rencontrer des partenaires potentiels pour financer le développement de la version pré-commerciale du produit. Un tel processus peut être long et je n’en veux pas au management de prendre son temps. Je préfère voir les mois passés sans annonce si cela signifie qu’ils vont négocier les meilleurs termes possibles pour les actionnaires de MBX.

Les fondamentaux n’ont pas changés. Le prototype fonctionne et promet des améliorations significatives au niveau de la vitesse, de l’efficacité et du taux de fertilité du sperme sexué produit selon la technologie Lumisort. Microbix est à enregistrer une série de nouveaux brevets.

La division de produits viraux continue de générer des flux monétaires permettant de financer en partie les technologies dans le pipeline de développement (Lumisort + recherche d’un partenaire pour Urokinase + défense des brevets de VIRUSMAX). L’exercice d’options et de bons de souscription d’ici la fin mars devraient permettre de lever une bonne partie du capital nécessaire pour financer les efforts 2015 à ce niveau. Il pourrait y avoir un impact négatif sur le prix de l’action à court terme (en fait, ç’a peut-être déjà eu un impact au cours des dernières semaines), mais cela ne devrait pas préoccuper les investisseurs à long terme.

La situation actuelle est une occasion de racheter des actions ou d’initier une position dans MBX, pas de paniquer !


#20

Peut-être que certains investisseurs redoutent une émission d’actions compte tenu du bilan et des besoins en capitaux à venir.