IFX.V - Imaflex Inc


#41

Belle trouvaille, merci!


#42

Imaflex est mentioné dans cet article Fishing for top tech picks with Pathfinder Asset Management’s Doug Johnson


#43

Nouvelle présentation aux investisseurs juillet 2017


#44

https://finance.yahoo.com/news/imaflex-announces-continued-strong-growth-114500540.html
Imaflex Announces Continued Strong Growth for Second Quarter of 2017


#45

Wow un autre trimestre record qui bat largement les prévisions de revenus et de marges BAIIA de l’analyste chez Beacon (et les miennes).

Dû à la saisonnalité, le T3 devrait être un peu plus faible mais il y a eu une nouvelle commande de $2.1M du producteur d’oranges pour le Shine N’ Ripe XL, ce qui devrait supporter les marges élevées.

En annualisant les 2 premiers trimestres de 2017, le titre se transige à 6.5x le BAIIA et moins de 13x les profits. Encore une aubaine selon moi.


#46

Comment voyez vous le titre après le passage de l’ouragan sur la Floride?


#47

Quels sont les impacts possibles selon toi?


#48

Si les plantations de Floride touché et qui on le produit de Imaflex ont de bonnes assurances ou les moyens de racheter le produit cela va crée des ventes supplémentaires pour IFX. D’un autre côté si les plantations touchées sont à replanter et que le produit offre une augmentation de 25% sur la croissance des plants ils seraient fous de s’en passé, ce qui offre des opportunités supplémentaires de vente pour la compagnie. Dans les deux cas ils sont gagnant. Je vois beaucoup d’avantage, mais je me demande s’il y aurait dans désavantage pour IFX et c’est pour ça que je voulais avoir votre point de vu.


#49

Je pense un peu comme toi. Cela dit, si les dégâts sont importants, ça pourrait prendre un certain temps avant de voir des nouvelles plantations (et donc de nouvelles commandes de Shine N’ Ripe). Je suis en vacances donc je n’ai pas vraiment suivi les développements là-bas. Je tenterai de mieux évaluer les impacts potentiels à mon retour.


#50

Mauvaise journée aujourdhui -10% sur le triple des echanges habituels… ya quelquun qui a vu un communiqué passer?


#51

je souhaite juste que ca continue pour que j’entre à bon prix :stuck_out_tongue:


#52

Imaflex pourrait être affecté a cour terme mais a long terme, l’ouragan pourrait être bénéfique pour la plantation et les ventes de pellicules.
Irma Destroys Over Half of Orange Crop in Parts of Florida


#53

J’ai eu des nouvelles de Imaflex concernant les impacts de l’ouragan en Floride.

D’un côté, le prix de la résine (utilisée pour manufacturer toutes les pellicules de plastique) a légèrement augmenté, ce qui devrait avoir un léger impact négatif sur les marges brutes.

De l’autre côté, des commandes additionnelles ont été reçues pour les pellicules d’agriculture afin de remplacer celles qui ont été endommagées.

De manière générale, je dirais que c’est légèrement positif.


#54

Solide preuve de product-market fit quand un client qui a endommagé son produit en rachète, malgré le fait qu’il a beaucoup d’autres dépenses.

Autrement dit, les pellicules sont un pain killer, pas une vitamine.


#55

Un analyste de Cormark a initié la couverture de Imaflex ce matin avec un prix-cible de $1.65.


#56

Un article intéressant sur le sujet


#57

Cest tres vrai ce qui est rapporte. Et cest encore plus vrai lorsque les paillis de plastiques sont utilises pour de la sylviculture (pour produire du bois ou des fruits). Jai travaille plusieurs annees dans la mise en place de protocoles scientifiques qui utilisaient de tels paillis et contrairement aux fermes qui entretiennent regulierement les sols environnants, lorsque des plantations darbres sont mises en place, il y a un coup de debroussailleuse donne de temps en temps et cest tout. Le pailli finit par etre parce par le passage des animaux, accroche par les travailleurs ou transperce par dautres plantes. Les enlever est particulièrement difficile dans ces conditions.


#58

Imaflex Announces Strong Third Quarter 2017 Results and Increases 2017 Guidance

  • Strong year-over-year gains in sales and profitability sustained across business
  • Q3 revenues up 22.3% over prior year to $20.8 million
  • Q3 gross margin of 14.7%, up from 9.9% last year
  • Q3 net income of $556 thousand or $0.01 per share, up from loss of $104 thousand in 2016
  • Q3 EBITDA1 margin of 6.0%; excluding impact of foreign exchange EBITDA margin was 9.0%
  • Full-year guidance for 2017 raised

Encore des résultats très solides, surtout pour un trimestre qui est généralement faible au niveau saisonnier.

Divulgation: Imaflex est toujours une de mes plus grosses positions.


#59

#60

Philippe et moi avons eu un appel avec John Ripplinger (V-P Affaires Corporatives) hier. Voici mes notes:

Pellicule de plastique (activité principale)

  • Les 3 premiers trimestres de 2017 ont démontré une solide amélioration de la performance financière d’Imaflex. Bien qu’on ait tendance à attribuer cette amélioration à la contribution de Shine N’ Ripe XL (plus de ventes et meilleures marges), John souligne que l’amélioration provient majoritairement des activités principales de l’entreprise.
  • L’usine aux États-Unis est maintenant profitable et le niveau d’efficacité continue de progresser autant là-bas qu’ici au Québec.
  • Dans ses belles années, Imaflex générait une marge brute de 22% et une marge de BAIIA de 15%. Le management croit que c’est réaliste de revenir à ces niveaux au cours des prochaines années (mon impression est qu’il y aura une amélioration constante pendant 2-3 ans jusqu’à ces niveaux).
  • Les pellicules d’agriculture (mulch film) ont connu une légère hausse des ventes suite aux ouragans aux États-Unis en 2017.

Capacité de production

  • La capacité actuelle est d’environ $100M par année (et Imaflex générera probablement autour de $85M en 2017). On approche donc de la pleine capacité.
  • Ce qui contraint la production à $100M est que certaines machines importantes seront utilisées à 100%, mais plusieurs autres ne le seront pas nécessairement. Il y aurait donc la possibilité de remplacer certaines machines clés afin d’augmenter la capacité totale de la chaine.
  • Le management ne considère pas ouvrir de nouvelle usine, à l’exception d’Advaseal d’ici 1-2 ans si tout se passe bien.
  • Des petites acquisitions pourraient être envisageables
  • Possibilité aussi de sous-traiter certains produits à plus haute valeur ajoutée. Par exemple, Imaflex fait présentement sous-traiter l’application du revêtement métalisé pour Shine N’ Ripe XL.

Shine N’ Ripe XL

  • La marge de BAIIA sur Shine N’ Ripe XL est d’environ 20%. Si Imaflex décide éventuellement d’acheter l’équipement pour appliquer le revêtement métalisé à l’interne, la marge de BAIIA augmentera davantage (25-30% serait mon estimation).
  • Le producteur d’agrumes qui a passé des commandes en 2017 continue de commander à intervalles réguliers
  • Pas de nouvelles en ce qui concerne de nouveaux clients. L’entreprise continue de travailler fort à ce niveau et espère pouvoir faire des annonces au cours de la prochaine année.
  • Plusieurs essais sont présentement en cours avec Shine N’ Ripe XL pour augmenter le rendement de la production de d’autres types de fruits. Par exemple, l’Université de la Géorgie fait un pilote pour les pêches et un producteur Californien teste le produit pour ses framboises.

Advaseal

  • Les tests de production sont concluants jusqu’à présent.
  • La prochaine étape est de s’approvisionner en produits chimiques auprès d’un fournisseur, puis d’envoyer des échantillons à l’EPA pour débuter les tests d’approbation. L’objectif est d’accomplir ces étapes dans la première moitié de 2018.
  • Par la suite, des projets pilotes seront effectués avec plusieurs agriculteurs et si les résultats sont positifs, Imaflex ira de l’avant avec la construction d’une usine et la commercialisation.
  • L’usine d’Advaseal devrait couter plusieurs dizaines de millions de $.

Financement

  • Il y a certaines rumeurs qui courent présentement comme quoi Imaflex se prépare à lever du capital.
  • John nous a mentionné que l’entreprise est très confortable dans sa situation actuelle et possède encore de la capacité pour ajouter de la dette.
  • Pour des petits achats d’équipements (quelques millions de $), la dette serait probablement favorisée. Même chose pour une petite acquisition.
  • Pour des achats majeurs d’équipement, par exemple l’expansion de la production de Shine N’ Ripe XL, ou bien pour l’usine d’Advaseal, l’entreprise va probablement recourir à une partie de financement par équité. Cela dit, ça ne va pas nécessairement se produire à court terme.

J’ai trouvé la mise à jour très intéressante et je continue de croire au grand potentiel à long terme de l’entreprise!

Divulgation: Toujours actionnaire