HTL.V - Hamilton Thorne Ltd


#102

Disons qu’aujourd’hui je me trouve un peu con d’avoir liquider ‘‘joyeusement’’ la moitié de ma position à 50 cents pour un gain de 100% il y a quelques temps.


#103

Ouin j’suis dans le même bateau. J’ai liquidé à 0,27$ pour un gain de 35%.

Oh well, ça sera pas la première ni la dernière fois.


#104

Ouch… Je partage ce sentiment désagréable de ‘’!$#% que je l’ai échappé ‘’ ,mais bon ça fait partie des difficultés de l’investissements.


#105

Nickkk Pas si pire, tu as dit La moitié de ta position a 100% Donc freeroll l’autre 50% de ta position En ce moment a 100% pire profit, overall je pense que c une décision sage!


#106

Effectivement, j’essaye depuis quelques temps de jouer safe dans les microcaps en prenant une partie de mes profits lorsque j’atteint un certain seuil (100%) et je garde une partie de ma position pour le futur soit 50%. C’est une règle général et cela dépend aussi du potentiel que je vois dans un titre pour la suite mais dans le cas de HTL, j’aurais probablement du attendre sachant que le potentiel d’appréciation était très présent. Bref, une décision prudente mais l’appât du gain sur les titres qui poursuivre leur croissance après que j’aille liquidé une partie de ma position me laisse toujours perplexe.


#107

Personnellement j’avais vendu ma position à $0.63 il y a environ 1 mois. J’ai racheté vendredi dernier à l’ouverture à $0.75 et à $0.82 lundi. Selon mes estimations, HTL réalise entre $0.05 et $0.06 de bénéfice par action pro-forma aujourd’hui (en incluant les 2 acquisitions). À une multiple de 20x, cela donne un prix de $1.00 à $1.20 par action.


#108

HTL.V: Record Revenue For 2016, Accretive Strategic Acquisition Of Gynemed; Expect Revenue Boost in 2017.

The updated financial model suggests a price target of $1.10/share, over 33% above the current trading level.


#109

Hamilton Thorne Announces 62% Revenue Growth for the Quarter Ended March 31, 2017

  • Sales increased 62% to $3.28 million for the quarter ended March 31, 2017
  • Net income and EBITDA for the quarter improved significantly to $405,237 and $635,275 versus $23,147 and $116,423, respectively in the prior year quarter.
  • Cash flow from operations was $1.29 million, and total cash at quarter end was $2.22 million.

Appel conférence à 11:00 ce matin. Je reviendrai probablement avec des commentaires plus tard aujourd’hui.


#110

Notes sur l’appel conférence:

  • HTL a récemment annoncé une entente de distribution pour les produits de BCSI aux États-Unis. Comme HTL développe une force de vente directe aux États-Unis pour ses produits, il est logique de vouloir introduire des produits complémentaires dans leur offre. Nous devons nous attendre à d’autres ententes similaires au fil du temps.
  • J’ai l’impression que la consolidation dans l’industrie a fait réaliser à David qu’il peut être risqué de faire affaires avec des distributeurs seulement. Si un distributeur important se fait acheter par un compétiteur, il est possible de perdre un canal de distribution important du jour au lendemain. C’est pourquoi il désire développer sa propre force de vente directe.
  • Une nouvelle présentation aux investisseurs devrait être disponible sur le site web demain.

Acquisition de Gynemed

  • Le BAIIA normalisé de Gynemed est d’environ $2.3M USD.
  • L’entreprise manufacture certains produits et agit comme distributeur pour certains autres. Les marges brutes sur les produits manufacturés sont semblables à celles de Hamilton Thorne alors que celles sur les produits distribués sont plus basses. La marge brute globale de Gynemed est légèrement inférieure à celle de HTL.
  • Au fil du temps, David est confiant de pouvoir faire croître les ventes de Gynemed à l’international. À court/moyen terme il voit une opportunité en Amérique latine parce que les barrières réglementaires sont moins élevées qu’aux États-Unis.
  • L’intégration de Gynemed se situe principalement au niveau financier (établir les bonnes procédures de contrôle) ainsi qu’au niveau marketing (introduire les produits de Gynemed dans les canaux de distribution de HTL).

Divulgation: Je détiens des actions de HTL.V


#111

Merci pour le survol. Je n’ai pas pu écouter le CC aujourd’hui. La chose qui me réjouit le plus est que HTL a réussi à produire un Free Cash Flow de $385k. S’ils continuent à faire des acquisitions intelligentes et a bon prix cela va créer la possibilité d’acquérir de plus en plus grosse entreprise. Je crois que ce n’est que le début pour le “value creation”. Alors, prions que rien n’arrive à David Wolf.


#112

Nouvelle présentation aux investisseurs.


#113

Updates de Zacks Small Cap Research sur HTL.V

''With a discount rate of 9%, a terminal growth rate
of 1.5% and 129 million fully diluted shares, our
DCF model values Hamilton Thorne at $160
million or $1.25 /share. ‘’


#114

Hamilton Thorne to Present to Investors in Toronto on June 27 and in Montreal on June 28

Nous sommes mentionnés dans un communiqué de presse officiel :sunglasses:


#115

Notes sur ma rencontre avec David Wolf (PDG) à Toronto et Montréal cette semaine:

Gynemed

  • L’entreprise avait une croissance organique des ventes de 10% par année en moyenne depuis 6 ans. La profitabilité augmentait à un rythme plus rapide que les revenus (levier opérationnel).
  • 80% des ventes sont des consommables (revenus de nature très récurrente). Environ 40-45% des consommables vendus sont d’autres marques que Gynemed distribue, alors que 55-60% sont manufacturés par Gynemed.
  • L’acquisition va permettre à HTL de solidifier sa position dans la marché Européen (pour les lasers). Il y aura également l’opportunité de vendre des consommables de Gynemed en Amérique et en Asie, ce qui pourrait représenter un $4-5M de ventes supplémentaires d’ici quelques années (il a bien précisé que ça prendrait un certain temps).
  • La débenture convertible qui a été mise en place lors de l’acquisition appartient aux 3 fondateurs de Gynemed. Il y a certaines provisions au niveau de la conversion si ceux-ci quittent avant la fin de leur contrat.
  • Deux des fondateurs de Gynemed sont assez âgés et vont rester avec HTL de 1 à 2 ans. Le PDG est plus jeune et devrait rester pour au moins 3 années.

Programme d’acquisition

  • Au niveau de l’intégration, David croit qu’il serait en mesure de procéder à une autre acquisition importante dès maintenant. Cependant, il désire être prudent et ne pas tenter d’aller trop vite.
  • Suite à l’acquisition de Gynemed, HTL a toujours $5M en banque et probablement de $3M à $5M de capacité de financement additionnelle auprès de la banque.
  • Il y a normalement un délai de 3 à 6 mois entre la signature d’une lettre d’intention et la fermeture d’une acquisition. De la façon que David s’exprimait, j’ai eu l’impression qu’il n’y avait pas de dossier à ce stade pour l’instant (bien qu’il ne l’ait pas dit explicitement).

Général

  • Maintenant que l’entreprise a un portfolio plus important de produits, cela permet de développer une force de vente à l’interne de manière rentable. David croit que l’année dernière cette décision aurait été breakeven, mais que c’est maintenant profitable de le faire.
  • Avec les ventes de consommables de Gynemed qui s’ajouteront aux revenus, il devrait y avoir beaucoup moins de saisonnalité dans les ventes (historiquement les ventes de lasers étaient plus fortes vers la fin de l’année).
  • Le Q3 2017 sera le premier trimestre où nous pourrons voir les revenus complets de l’entreprise (HTL + Embryotech + Gynemed).
  • Les objectifs de David pour les prochaines années: 1) Croissance organique de 10% par année; 2) Continuer à investir dans l’innovation de nouveaux produits et 3) Effectuer une acquisition significative par année.

Pour ceux qui étaient à notre 5à7 mercredi, qu’avez-vous pensé de l’entreprise ?

Divulgation: Je détiens des actions de HTL.V


#116

Merci, pour le résume de votre rencontre. C’est assez intéressant que les fondateurs de Gynemed ont choisi de vendre à HTL comme “exit strategy” pour leur retraite. Je me demande combien de petites entreprises dans ce domaine sont dans la meme situation? Ça serait assez plaisant de voir HTL d’être l’équivalent de leur domaine de Berkshire Hataway qui est l’acheteur de préférence de beaucoup d’entreprise familiale. Alors, la prudence démontrer par David Wolf est très sage. J’aime bien sa vision qui prend en contre le bien a long terme de HTL.


#117

Hamilton Thorne Announces 135% Revenue Growth for the Quarter Ended June 30, 2017

En surface ça me semble un excellent trimestre, j’ai hâte de voir les états financiers lorsqu’ils seront publiés sur Sedar.


#118

Très bon trimestre surtout qu’il y a un frais unique de 560 000 $ pour l’acquisition de Gynemed


#119

Les états financiers sont sortis. Ça semble excellent à première vue.


#120

Notes sur ma rencontre avec David Wolf (CEO) le 4 octobre dernier à Vancouver:

  • L’intégration de Gynemed se déroule très bien. Le seul point de friction a été l’alignement des canaux de distribution. Par exemple, dans certaines régions Gynemed avait son distributeur alors que Hamilton Thorne avait un autre distributeur. Des choix ont été faits et tout a été regroupé dans chaque région.
  • Les opportunités de ventes croisées entre HTL et Gynemed sont intéressantes. J’ai demandé à David si c’était en bas ou en haut de ses attentes pour l’instant. Il a répondu que ça répondait généralement à ses attentes et que tout se passait bien à l’exception de la Chine où c’est un peu plus compliqué.
  • L’entreprise possède maintenant une ligne de plus de 100 produits et plus de 1000 déclinaisons (SKUs).
  • De nouveaux produits consommables sont en développement présentement. Pour faire une analogie avec le baseball, David préfère frapper plusieurs simples qu’un circuit à l’occasion. Si chaque nouveau produit contribue à une augmentation de 1-2% des revenus totaux, il en sera très satisfait.
  • Pour les prochaines acquisitions, David regarde du côté des produits de vitrification, des systèmes d’incubateurs ainsi que des logiciels utilisés en laboratoire.
  • Le plan de compensation de la direction a été remodelé récemment. La compensation de David est basée sur deux principaux piliers, soit la croissance des revenus (10%+ par année) et la croissance du BAIIA.
  • J’ai demandé à David s’il croit que Hamilton Thorne est un candidat intéressant pour se faire acquérir par un plus gros joueur. Il croit que l’entreprise n’est pas encore assez grosse et qu’il y a plus de chances lorsque les revenus se situeront entre $50M et $100M par année. Également, il croit que la façon d’obtenir la meilleure évaluation dans un scénario de vente serait de se faire acheter par une compagnie qui n’est pas présente dans l’industrie et qui désire y faire son entrée (par exemple, Johnson & Johnson). Cependant, il ne considère pas vendre pour l’instant.

Divulgation: Je détiens une très petite position. Je suis très tenté d’ajouter dans les bas $0.70.


#121

Commence à être intéressant pour un in