BEW.V - BeWhere Holdings


#21

Cela ne me semble pas vraiment un rapport indépendant…

“Maximus Strategic Consulting Inc., owner of PinnacleDigest.com, has been paid CAD$80,000 plus gst to provide online advertisement coverage for BeWhere for a pre-paid nine month online marketing agreement. The Company (BeWhere) has paid for this coverage. The coverage includes, but is not limited to, the creation and distribution of reports authored by PinnacleDigest.com about BeWhere (reports such as this one), as well as display advertisements and news distribution about the company on our website and in our newsletter. This is our first report on BeWhere.”


#22

Bon point. Fallait lire jusqu’à la fin.

Matthew: qu’en penses-tu ? S’agit-il de sommes bien investies de la part de Bewhere? Je comprends l’idée de mieux faire connaître la compagnie et l’idée d’y investir (et c’est un investissement très intéressant selon moi), mais ne serait-il pas plus judicieux de se concentrer sur les opérations courantes de l’entreprise plutôt que de faire de la pub à 80 000$ ? Au bout du compte, les profits parlent, et la croissance aussi. Pourquoi ainsi utiliser l’argent des actionnaires ?


#23

Daccord avec le fait que les profits et la croissance parle plus que la pub. $80,000 c’est pas si pire sur leur contrat de 9 mois (~$9,000/mois). Je vois souvent beaucoup pire dans l’espace des microcaps surtout que c’est la premiere depense que la compagnie fait pour du IR. C’est sure que c’est pas ideale et j’esperes qu’ils ne renouvelleront pas le contrat. Au moins le prix de l’action a monte, mais c’est peut-etre temporaire.

Selon moi, ils veulent que plus d’actionnaire entende leur l’histoire. Je crois qu’avec les futur commandes qui vont etre annonce et les nouvelles qui vont sortir a propos du mobile-IoT beacon ils auront pu besoin de payer pour des services de IR.

Matthew


#24

Ça me titille toujours de voir des dirigeants se concentrer autant sur la nécessité d’avoir plus d’actionnaires (lire : faire monter le cours de l’action à court terme) plutôt que sur leur entreprise elle-même. On s’entend, quand tu es une plus grosse entreprise avec moins de possibilités de croissance, tu peux te permettre de te vanter comme investissement, mais une petite entreprise comme Bewhere devrait, à mon avis, mettre TOUTES ses ressources sur son développement. Ce n’est pas le temps d’avoir les yeux sur le cours de l’action, mais plutôt sur le cash flow et les nouveaux clients !

On dira qu’on peut marcher et mâcher de la gomme en même temps, mais d’un point de vue de l’allocation des ressources, si Bewhere peut croître de 20% par année pendant une décennie (j’y crois… et j’espère que le management y croit !), ce 80 000$ devient un demi-million de dollars dans dix ans. C’est cher pour, finalement, rien du tout, puisque l’implication des actionnaires n’aura qu’un effet marginal sur l’entreprise elle-même.

Je trouve que les dernières options + cette initiative laissent un peu à désirer.

Évidemment, comme tu le dis, d’autres font bien pire (mais le taux de survie des microcaps est faible aussi) et ça ne change rien au fait que je crois dans cette entreprise et dans le projet. C’est néanmoins quelque chose à surveiller. Espérons que ce ne soit pas renouvelé et qu’on se concentrera sur l’entreprise et sa réussite dans le futur.

À suivre !

P.S. Je suis actionnaire de Bewhere Holdings.


#25

@bastringue en général je suis d’accord avec toi, avec une nuance cependant. Je n’aime pas qu’une compagnie profitable qui n’a pas besoin de lever d’argent à court/moyen terme dépense en promotion. Par contre, pour une compagnie qui pourrait avoir besoin de lever des capitaux additionnels afin de financer sa croissance, attirer de nouveaux investisseurs et maintenir un prix de l’action en santé (bien évalué ou surévalué) est bénéfique puisque ça coute moins cher en dilution éventuelle pour les actionnaires actuels. Donc selon moi, chaque situation est unique et je ne vois pas nécessairement ça comme une mauvaise dépense à la base.

ProMIS Neurosciences (PMN.TO) est un bon exemple pour illustrer mon point (un peu extrême même). L’entreprise dépense beaucoup d’argent en promotion à chaque année, mais elle n’a pas le choix puisqu’elle n’a pas de revenus et doit constamment lever du capital. Cependant, grâce a ses activités promotionnelles, elle a réussi à trouver du capital à une valorisation grandissante à chaque ronde. Donc au final, beaucoup de dilution a été épargnée.


#26

Je te suis jusqu’à un certain niveau. Il y a aussi d’autre moyens d’attirer du capital additionel qu’en déguisant du promotion en forme d’un ‘rapport investissement’. Par exemple en contactent des investisseurs professionels (des fonds, VC ou business angels). Ce que je vois comme négatif: la firme IR ne cours pas de risque (ce sont 2 personnes qui (1) ont pu acheter des actions en sachant que leur article allait bouger le prix de l’action et (2) reçoivent 80k pour écrire quelques articles pendant une période de 9 mois). A côté de cela, il y a peut-être des investisseurs mal informé qui pensent que c’est l’investissement ‘de leur rêves’ et achètent a un prix trop élevé.


#27

@MMartin : C’est un bon point et je suis d’accord avec toi. Cependant, selon ce que je comprends, Bewhere sera cash flow positive possiblement dès Q4, donc à moins d’une véritable nécessité d’investissement, peut-être n’était-ce pas si nécessaire que cela ? En tout cas, on verra.

Pour la dilution, n’oublions pas que la compagnie vient d’offrir beaucoup d’options, donc c’est un peu ça qui me fait étrange : d’un côté on donne beaucoup d’options à 0.39, dont plusieurs à un des directeurs en particulier, le prix végète sous les 0.39, puis la décision de payer ce 80 000$ de promotion viendrait du directeur en particulier, puis le prix explose. Sur Twitter, le profil du directeur en question indique qu’il est un « professionnal trader ». Ça ne veut peut-être rien dire. Peut-être que je suis un peu parano ! Ça ne change rien à mon affection pour cette compagnie, simplement je vais garder un oeil sur tout ça.

Bref, à suivre !


#28

Malheureusement, le monde des microcaps c’est un peu le far west. Il y a peu d’analystes qui couvrent le secteur et c’est difficile pour les compagnies de gagner en visibilité. Contacter des investisseurs professionels comme des fonds et des courtiers implique aussi de dépenser de l’argent pour se rendre dans des conférences, dans des villes étrangères, payer des soupers au restaurant, etc.

Dépenser pour obtenir de la visibilité sur Internet est un moyen comme un autre de se faire remarquer. Tant que l’article ne véhicule pas de fausses informations je n’ai pas de problème avec ça (encore une fois, seulement pour les compagnies pour lesquelles c’est vraiment utile de le faire).

En ce qui concerne la phrase que j’ai cité, malheureusement il y aura toujours des gens qui vont se faire avoir. Il est important de se faire sa propre opinion avant d’investir. C’est pour cette raison que nous mettons l’emphase sur l’apprentissage dans nos articles de blog ainsi que sur l’importance de toujours faire sa recherche et diligence raisonnable soi-même!


#29

C’est pas le management qui s’occupe de faire du IR, c’est le BOD. Owen (CEO) et le reste du mgmt est 100% focuse sur la business. Je parles avec Owen regulierement. De plus la compagnie a pas besoin de tout le $2M+ qu’ils viennent de lever. Il y a de l’argent en extra pour l’instant. Comme Mathieu a fait reference, il se peut que la compagnie est a leve plus d’argent dans le futur pour financer des commandes de mobile-IoT – donc ca serait mieux que le prix de l’action soit eleve. Rappellons nous que la compagnie paye $20 pour le mobile-IoT beacon et ca prend ~7 mois recuperer l’argent pour le beacon puisqu’ils chargent $5+/mois et c’est un 60-40% split entre BeWhere et le carrier.

Aussi, je crois que la compagnie va se faire acquerir dans 1-2 ans, peut-etre meme plus tot que ca. Donc, si c’est ce le cas, c’est mieux que le prix de l’action soit le plus eleve.


#30

Il y a deja des fonds d’investie dans BeWhere, mais c’est difficile de trouver des fonds qui veulent investir dans des microcaps surtout des VC. Generalement des VC investissent pas dans des compagnies publiques. Faut aussi considerer que des fonds normalement veulent avoir une meilleur prix ou un “sweetner” comme des warrants pour investir une large somme.

C’est le meme directeur qui a leve le $2M+ pour le dernier financement sans aucun warrants. Ce directeur est un ex-investment banker. Comme j’ai dit dans mon message precedent, la compagnie a de l’argent en extra pour l’instant. Ce directeur s’occupe exclusivement de lever des fonds et du IR. La business est gere par le management.


#31

Selon ma compréhension des choses, quand l’ancienne compagnie d’Owen Moore s’était fait acheter, il regrettait de n’avoir pas eu assez d’actions (dans le but de bloquer la vente… ou peut-être que je me trompe). Donc le fait qu’il y ait un si haut niveau d’investissement dans son entreprise actuelle ne serait-il pas un signe qu’il ne veut pas vendre et préfère la développer ? Je veux dire : quel est l’intérêt de dépenser toute cette énergie pour vendre si tôt à chaque fois ? Nous n’en sommes qu’aux premiers balbutiements de l’IOT ! La technologie de Bewhere a un avenir très brillant devant elle ! Pourquoi crois-tu que la compagnie va se faire acquérir ? Perso, même si on m’offrait 1$ par action, je ne serais pas vendeur.


#32

Oui c’est ce qu’il m’a dit aussi. Mais les telecoms ont deja acheter beaucoup de compagnie de telematics. Si BeWhere recoit une tres bonne offre, c’est possible qu’il dise oui - je ne sais vraiment pas. Il pourrait quand meme reste le CEO de la compagnie et ne sera pas necesserement oublige de toute vendre ces actions.


#33

Gross nouvelle aujourd’hui ce qui explique le prix de l’action p-e: Bell, Huawei et BeWhere mettent au point une nouvelle solution IdO pour un vignoble ontarien - https://web.tmxmoney.com/article.php?newsid=5206697027408272&qm_symbol=BEW

. L’annonce a été faite ce matin par les trois partenaires accompagnés de la première ministre de l’Ontario, Kathleen Wynne, qui a mis en avant cette collaboration dans la perspective de sa prochaine mission commerciale en Chine.

« Le leadership de Bell dans les domaines des technologies sans fil LTE-M et de l’IdO est la conséquence de nos innovations et de nos investissements constants dans les services et les réseaux de communications large bande, a déclaré Claire Gillies, vice-présidente de Bell Mobilité. Le réseau LTE-M permet d’avoir des capteurs intelligents qui recueillent et transmettent des données sur un réseau étendu, tout en prolongeant bien davantage l’autonomie des piles, ce qui est la solution idéale pour Henry of Pelham et les autres domaines viticoles du pays, ainsi que pour de nombreux autres secteurs. »


#34

C’était pas déjà dans le dossier de présentation de la compagnie au GSMA ? Voici le document de l’été dernier :

Dans tous les cas si la première ministre de l’Ontario est là, c’est positif comme signal, même si on apprend rien de nouveau.


#35

Oui je comprends. Je me disais juste qu’il doit avoir envie de mener le bateau à bon bord plutôt que de recommencer à zéro à chaque fois. On verra.


#36

http://sedar.com/GetFile.do?lang=EN&docClass=8&issuerNo=00011101&issuerType=03&projectNo=02692919&docId=4208210

TORONTO, ON, November 9, 2017-BeWhere HoldingsInc. (TSXV: BEW, OTCQB: BEWFF) (“BeWhere” or the “Company”)announcesthatit has no undisclosed material changes in its affairsand ongoing business.


#37

Wow les revenus sont en hausse de 75% depuis un trimestre et de 804% depuis un an !:heart_eyes:


#38

Les résultats du troisième trimestre me semblent tres bons, la société a atteint son objectif de ~ doubler les revenues QoQ. La perte n’était pas trop élevée (~ 310k), et nous pouvons voir que les dépenses et les marges brutes tendent dans la bonne direction. Les dépenses ont été plus élevées ce trimestre principalement en raison de 1) 60 000 $ supplémentaires dépenses pour des tradeshows et 50 000 $ en voyages pour rencontrer d’autres compagnies de telecom et des clients aux États-Unis et en Europe et 2) engage des employee pour supporter la croissance, tel qu’énoncé dans le MD&A:

“The Company is following a managed growth strategy and continues to build its team count in line with customer wins and new technology development requirements. The Company has also added key executive management during 2017 to ensure the Company is able to grow as expected and manage risks if they arise.” "

Comme je l’ai déjà dit, l’une des plus grandes peurs du management est de perdre leur position de “first mover” si la compagnie n’est pas en mesure de répondre à la demande de produit en raison du contrôle de la qualité, des problèmes de fabrication, etc.

Je suis toujours très satisfait avec les dépenses car elles sont relativement faibles et ont augmenté plus lentement que les revenus (50% ish VS. 75%). De plus, j’ai reçu beaucoup de questions de la part des actionnaires au sujet du $80k pour 9 mois de service de relation d’investisseur. Je pense qu’il est important de considérer que le dernier financement a été fait sans aucun finders fee, typiquement 7-10% du montant recueilli, et il n’y avait pas de warrants attachés au financement. C’est une économie beaucoup plus grande par rapport aux 80 000 $ + taxes encourus pour le service IR.

J’ai hâte de lire le communiqué de presse demain matin … Il devrait y avoir plus d’informations.


#39

#40

Rapport d’analyste par Mackie Research: https://www.dropbox.com/s/jrrtz9ogbemvqdh/BEW%20Initiation.pdf?dl=0