Forum

XX.V - Avante Logixx Inc

J’ai posé une question trop vite :

Les revenus différés proviennent bien des montants payés d’avance, selon la note 3 des états financiers. En somme, un montant élevé de revenus différés est positif et sera transféré en ventes lorsque le service sera rendu. Il s’agit, selon ma compréhension, d’abonnements à long terme facturés en avance.

C’est exact Adam.

Ce qui est merveilleux avec le modèle d’affaires de Avante Logixx, c’est que l’entreprise peut fonctionner avec un fonds de roulement négatif.

1 J'aime

Salut Adam,

Tu ne l’as peut-être pas remarqué mais jai déposé un paragraphe complet pour te répondre sur l’article où tu as posé ta question initialement! Je te le copie ici:

Salut Adam,

Ton intuition est bonne. Dans l’industrie de la sécurité, les revenus récurrents sont perçus d’avance et tant que la société acquiert de nouveaux clients, ce montant différé devrait continuer d’augmenter de façon naturelle. C’est en effet ce qui arrive depuis 4 ans.

D’un autre côté, cela procure à la compagnie une quantité appréciable de liquidité plusieurs semaines voir mois, avant d’avoir à engager des coûts pour rendre les services aux clients. Cette situation spéciale, que l’on appel communément un «fond de roulement négatif» . En théorie, la compagnie a en permanence un montant d’argent qu’elle a reçu d’avance et qu’elle n’a pas besoin d’utiliser immédiatement, il revient alors à elle de décider ce qu’elle veut en faire, comme une acquisition par exemple, ou même un rachat d’action.

Voici un bon article décrivant les avantages des modèles d’affaires procurant des fonds de roulement négatif! http://beginnersinvest.about.com/od/analyzingabalancesheet/a/negative-working-capital.htm

En espérant que le tout puisse t’être utile.
Sébastien

3 J'aimes

Merci à vous deux Philippe et Sébastien, c’est effectivement très intéressant d’avoir un fond de roulement négatif (surtout en phase de croissance avec un administrateur spécialisé dans les acquisitions). J’ai déjà des positions avec Avante, mais je crois acheter plus d’actions prochainement. Habituellement, je n’aime pas trop les acquisitions puisqu’il y a plusieurs impondérables, mais c’est rassurant de voir qu’un des administrateurs est un expert en la matière. J’aimerais bien connaître leurs processus d’acquisition.

Félicitations pour votre initiative, vous êtes très intéressants à lire !

@afregeau, moi et Phil avons rencontré George en personne et Sébastien est en contact régulier avec lui. C’est en discutant avec lui que tu réalises à quel point il amène une prudence, une discipline et une intégrité face à son programme d’acquisitions. Tu le constate aussi sur les appels conférence. Son processus est simple, il cold call des entreprises de sécurité qu’il connait de réputation ou que son Co-CEO Manny connait et il dresse une liste de candidats potentiels. Chaque candidat sur la liste est à un stade différent dans le deal pipeline, mais pour qu’il close un deal il doit avoir tous les éléments en place ce qui prend du temps à trouver: management intègre et compétent avec qui il peut continuer de croitre Avante et potentiellement élargir l’offre de service, le prix doit être juste et l’entreprise doit être un créneau haut de gamme. Il avait une vingtaine de candidats sur sa liste la dernière fois je lui ai parlé en Octobre passé.

1 J'aime

@AaronLanni Merci pour tes commentaires et précisions. Mes inquiétudes sont plutôt reliées à l’intégration des compagnies acquises. Je n’ai pas écouté le conference call, peut-être que ça répondrait à certaines des questions suivantes :
1- Recherchent-ils à diversifier leur marché géographique ?
2- Ont-ils plusieurs employés et est-ce qu’ils “acquièrent” des employés dans leurs achats potentiels ?
Plusieurs acquisitions ont mal tourné simplement parce que les employés avaient une culture d’entreprise différente. Je me demande à quel point ça peut être un facteur de risque et comment il est contrôlé.
A quelque moment que ce soit faites-moi signe si vous préférez que je fasse mes recherches moi-même, mais j’aime bien l’interaction.

1 J'aime

Le forum est justement là pour échanger nos questions/idées alors ne te gène surtout pas!

1- Oui mais pas avant d’avoir réalisé encore quelques acquisitions (3-4 au moins) dans le GTA (Grand Toronto Area). Il a encore beaucoup de ‘‘low hanging fruits’’ (succès rapides) sur lesquels George et son équipe veulent capitaliser pour démontrer au marché leur habileté.

2- Oui il acquiert presque toujours des employés et n’achètent pas seulement les comptes clients. Cependant, George étant un spécialistes en Fusions/Acquisitions (F&A), il connait très bien les problèmes de cultures que tu décris. Dans chacun des appels conférence, il parle du temps que cela prend pour «gérer le changement» et c’est principalement à cause de cela qu’il ne pousse pas trop rapidement les synergies, ça pourrait avoir un effet dévastateur sur les employés «acquis».

3- Pour rajouter sur ce que @AaronLanni disait à propos de la méthodologie d’acquisition de George. Ce dernier n’hésite pas à rejeter une opportunité s’il découvre durant sa vérification diligente que les chiffres ne sont pas ce qu’on lui avait dit au départ - il ne cherche pas à faire des acquisitions à tout prix et est très prudent. Si tu aimes les analogies du baseball (ou même de Buffett quand j’y pense), George tente de faire plusieurs coups simple et construire Avante étape par étape, plutôt que de tenter les jeux triples ou même les coups de circuit. L’ampleur des deals augmentera au fil du temps mais pas sans avoir prouvé qu’ils avaient maitrisé les étapes précédentes avant. Du moins, c’est la vision que j’ai de la méthode que George nous décrit.

4- Enfin, je te conseil d’aller écouter la conférence de la semaine dernière suivant les résultats du 3e trimestre. George parle beaucoup de sa méthodologie et comment il n’hésite pas à décliner des opportunités lorsque la véracité des faits présentées au départ est défaillante.

Voici le lien: http://playback.conferenceconsole.com/play.aspx?HMUMW429RL390B571M28J4RLG

Seb

1 J'aime

Merci encore pour les commentaires très pertinents.

J’ai écouté la conférence et j’ai beaucoup apprécié. J’ai obtenu des réponses à plusieurs questionnements.

Je vais continuer d’approfondir mes recherches sur la concurrence et les possibilités de croissance, mais surtout je cherche à déterminer pourquoi Avante a un avantage sur ses concurrents et comment l’entreprise peut alimenter cet avantage. Pour l’instant je vois une équipe de dirigeant qui semble très compétente, des clients qui semblent très satisfaits, alors dans l’ensemble tout va pour le mieux. À moyen terme, j’adhère à la vision des dirigeants pour ce qui est de la croissance et je crois que selon les fondamentaux il s’agit d’un bon investissement.

~8 months high. Weee!

1 J'aime

Le journal Les Affaires m’avaient demandé deux recommandations de titre pour mon entrevue. Finalement, une seule a été publiée: Xpel Technologies (DAP.U). Pour votre info, la deuxième était Avante Logixx (XX.V):

Avante Logixx est un fournisseur de services de sécurité haute gamme à Toronto. La compagnie se différencie de la compétition par une utilisation accrue de la technologie pour assurer la sécurité de ses clients résidentiels et commerciaux.

Le redressement financier de l’entreprise s’est effectué sous la gouverne du co-PDG de l’entreprise, Georges Rossolatos, nommé Top 40 under 40 en 2007. Ce dernier a joint Avante Logixx en 2010 et son expérience en fusions et acquisitions chez TorQuest Partners Inc., qu’il a co-fondé, représente un atout important pour l’entreprise dans sa stratégie de croissance par acquisitions.

Profitable, avec des revenus récurrents en croissance, un allocateur de capital compétent à la direction et plus de 4.8M$ en encaisse, nous aimons le potentiel de XX présentement.

Avance me semble avoir un bon potentiel de croissance continue. Je l’ai ajouté à ma watchlist! Malheureusement j’ai manque l’appel conférence.

Quel est votre cible à court-moyen terme?

Salut Simon,

Tu peux encore accéder à la conférence ici:

http://playback.conferenceconsole.com/play.aspx?HMUMW429RL390B571M28J4RLG

Pour ce qui est du prix cible je ne peux t’aider par contre, je suis nul pour les cibles! @AaronLanni, @pbergeronbelanger ou d’autres pourront possiblement t’éclairer davantage!

@simon22 Avec les liquidités et capacité de financement actuelle, George croit pouvoir amener la compagnie à 20M$ de revenus et 4M$ d’EBITDA sans dilution additionnelle. (Phil corrige moi si je me trompe, mais c’est ce qui nous avait dit à Détroit). À 4M$ d’EBITDA je verrai le stock se transiger à 0.60$. Je ne peux donner d’horizon de temps.

1 J'aime

Fermeture la plus élevé depuis le 28 février 2014 aujourd’hui. :smiley:

1 J'aime

@aaron, j’avais entendu quelque chose de similaire, C$3-4MM d’EBITDA pour $15-20MM de ventes, sans dilution additionnelle.

1 J'aime

Holy batman! J’pense qu’on a closé avec un ~6½ans close high.

Quelqu’un peut confirmer, avec google finance j’peux par remonter plus qu’au mois de mars 2014 pour l’historique de close.

TO THE MOON!

Non il a touché 0.45$ il y a un peu plus d’un an.

28 février 2014 yup

Tu peux changer les dates en hauts à droite de la ligne «Daily Prices», ça va te permettre de remonter à la date que tu veux!

Bizzard, hier je changeais les dates mais je pouvais pas dépasser mars 2014. En tk.

Je vous reviens en fin de journée pour re-poster la même chose, mais cette fois ce sera vrai :smiley: