Forum

VQS.V - VIQ Solutions

J’ai, à la Peter Lynch initié une petite position dans VIQ Solutions VQS.V. https://viqsolutions.com/investors/

https://www.linkedin.com/company/viq-solutions/

C’est une compagnie assez intéressante.

La société propose une variété d’outils permettant de capturer et de transcrire des enregistrements audio et vidéo en transcriptions écrites. La société se concentre sur des secteurs hautement sensibles ou réglementés tels que les services policiers, le domaine légal et judiciaire, le médical et les assurances. La société utilise des outils d’apprentissage automatique et des outils algorithmiques ainsi que des employés pour transcrire des données provenant de diverses sources vidéo et audio, telles que caméras de sécurité, caméras de police, téléphones, témoignage en cours etc. La devise de la société est Capture, Manage, Mine. donne une idée de leur proposition.

La société existe depuis un bon moment. L’examen des états financiers depuis 2013 n’inspire pas confiance dans leurs entrepreneuriat. Les revenus ont diminué et les pertes ont augmenté de 2013 à 2016. Au cours de cette période, la société exerçait qu’une activité, la transcription traditionnelle.

Le CEO actuel, Sébastien Paré, a été embauché en 2015. VIQ a commencé à changer son modèle d’entreprise en 2015 en élargissant lentement ses secteurs d’activité. VIQ propose une suite d’outils logiciels, notamment un gestionnaire de vidéos, à partir duquel vous pouvez documenter le contenu visuel et audio. Une plate-forme de transcription et un logiciel de flux de travail permettant de gérer le processus de transcription et leur solution analytique d’Intelligence Artificiel. Compte tenu de la nature du secteur et de ses clients, la cybersécurité revêt une importance capitale pour VIQ. Son orientation technologique est donc un élément de différenciation important par rapport à ses concurrents plus petits.

L’industrie est actuellement dominée par les personnes qui effectuent l’essentiel des transcriptions. Il y a 1800 entreprises de l’industrie qui continuent de s’appuyer sur la sueur humain. Le marché est très fragmenté et VIQ à l’intention de la consolider. En fin 2018, elle a acquis trois acteurs importants sur les marchés américains. Le concurrent typique est un petite entreprise indépendante opère par des individus qui n’ont pas les moyens de s’adapter au nouvelles normes de sécurité requis par leurs clientèles. J’ai utiliser Google et j’ai trouvé des concurrents bien qu’aucun ne semble avoir la même échelle ou la même variété d’outils.

La majeure partie des revenus actuels est constituée de licences traditionnelle pour les logiciels avec ’un paiement unique à la procuration et avec une composante de support de service, généralement 18% par année du prix de la licence. En 2018, VIQ a commencé à adopter un modèle SAAS pour sa gamme de produits liés à la transcription et a terminé l’année avec 18% de son chiffre d’affaires basé sur le SAAS le but est d’avoire 50% du chiffre d’affaires provenant du SAAS en 2021. Le 30 mai 2019, le PDG a indiqué al la conférence Ladenburg Thalmann Technology Expo qu’il considérait la panoplie de produits de traduction comme une plate-forme d’agrégation permettant aux applications tierces de compléter les fonctions non fournies par les produits VIQ. Personnellement, je pense qu’il lit beaucoup et prend trop à cœur les écrits de Ben Thompson de Stratchery.

Les états financiers de VIQ sont médiocres. Sauf indication contraire, tous les chiffres sont en USD et au 31 mars 2019. Les immobilisations corporelles s’élèvent à 6,4 M $, ce qui est inférieur à la dette à long terme actuelle de 8,4 M $. Les actifs incorporels totalisent 11,1 M $ et l’écart d’acquisition de 4.2 M $. VIQ a des liquidités de 1,1 million de dollars, montant qui, à mon avis, ne serait pas suffisant pour maintenir et exécuter le plan d’affaires décrit dans le rapport de gestion. Le flux de trésorerie disponible a été négatif de $563 191 pour le trimestre et le solde de trésorerie de la société a été réduit de 755 179. Il s’agissait d’une amélioration par rapport à la même période l’année dernière avec un FCF négatif de $1.4 M et une diminution du cash de $1.5 M. J’en ai peut-être trop lu, mais les trois acquisitions réalisées par VIQ en décembre 2018 semblent générer des flux de trésorerie opérationnels positifs. VIQ aura besoin de lever des fonds cette année pour exécuter son plan d’affaires . Au moment où j’écris ceci, aucune annonce n’a été faite sur le sujet, mais je suppose que ce ne sera pas long.

Comme je l’ai indiqué, la société a beaucoup de dettes. Elle dispose d’une facilité d’emprunt sécurisée avec Crown Capital Funding Partner LP qu’elle peut utiliser jusqu’à $11.5 millions de dollars. Ils ont actuellement utilisés $6.6 M de la facilité. L’intérêt sur le solde impayé du prêt est de 10%. Payable trimestriellement. Dans le cadre de la facilité de prêt, Crown Capital a reçus des warrants pouvant être exercés à 16,5 cents avant novembre 2023. Tous les actifs de la société sont utilisés en garantie du prêt en cours. La facilité expire le 30 juin 2019 et le capital est remboursable le 28 novembre 2023.

La société a également des convertible notes en circulation d’une valeur de $4.8 M. L’intérêt est à nouveau de 10% par an. La dette a été émise en deux tranches et à un taux de conversion légèrement différent. Le total des convertible notes peut être converti en 34,8 millions d’actions. La convertible note est venue avec warrants une fois de plus, 28.5 millions de warrants pouvant être exercés à 16,2 cents et venant à échéance à la fin de cette année. Les emprunts arrivent à échéance en novembre et en décembre 2023. Fin 2023 pourrait être une période intéressante pour la société. Quelque chose à surveiller.

Les dettes à long terme restantes sont des montants payables à deux sociétés que VIQ a achetées en décembre 2018. Un encours de $1.7 million de dollars payable trimestriellement et un montant de $1.2 million de dollars payable mensuellement pour une période de 60 mois.

La société à 188 millions d’actions en circulation et 50,1 millions de warrants dont le prix d’exercice est compris entre 13 et 16,2 cents. 28,5 millions des warrants expire en novembre / décembre 2020, 13,1 millions expire le 21 janvier 2021 le rest expire en novembre 2023 . Une dilution significative est une certitude dans les prochains moins tant qu’ils poursuivent leur stratégie actuelle. Echelon Securities, la seule société qui a un analyste qui suite la société estime que la société atteindra son seuil de rentabilité en 2019 et réalisera un léger bénéfice en 2020. On verra si cela se traduira par une génération positive de cash flow opérationnel.

Je pense que c’est une entreprise intéressante et assez risquée. La faiblesse du bilan, combinée à une génération de trésorerie négative liée aux activités d’exploitation, expose la société à des risques de financement et aux caprices de facteurs macroéconomiques ayant une incidence sur le sentiment des investisseurs et des créanciers potentiels. Cela dit, j’aime bien l’approche qui consiste à automatiser la majorité du travail et à réduire les coûts variables liés au travail à accomplir. Il existe également une possibilité réelle de réduire les coûts des société acquise en passant aux outils logiciels VIQ.

3 J'aimes

Aux dernières nouvelles, Amazon avait 10 000 employés dédiés à Alexa. Puis Google est l’incontournable expert en transcription et en traduction (feedback loops à chaque vidéo uploadé sur YouTube, chaque commande vocale sur le cellulaire ou Google Home, requête de traduction sur leur moteur de recherche, etc.)

Il y a aussi des services soit SaaS ou en API qui font un excellent travail de retranscription/traduction, comme www.rev.com (qu’on m’a recommandé pour retranscrire des verbatim en recherche marketing mais que je n’ai pas encore utilisé).

Je vois difficilement comment ils vont se différencier. Un modèle SaaS c’est bien, mais un API c’est encore mieux. Tu payes à l’utilisation, et tu bâti toi-même l’interface selon tes besoins.

Étant à première vue très risqué, il faut que le upside en vaille la peine. They gotta shoot for the moon. Ceci dit, je n’ai pas regardé l’entreprise au-delà de ton post.

Good luck!

1 J'aime

C’est tres risqué c’est pourquoi que j’ai investi qu’un montant nominal. J’aurais du être plus clairs. J’utilise la technique de Peter Lynch qui faisant un investissement dans une compagnie qui l’intéressait mais avec laquelle il était incertain de la thèse d’investissement. C’est une petite motivation pour continuer à faire un suivi de l’entreprise en question.

C’est vraiment pas le même marché qu Amazon ou Google vise. C’est trop minuscule comme opportunité. Alors quand ça vient au ressources pour développer leurs algorithm s’est pas de matières premières qui manque VIQ a 30M de minutes par année de transcriptions. Mon inquiétude est pas a ce niveau mais plutôt si les algorithm ont été développés à l’intern est si VIQ a la capacités interne pour développer quelque chose d’unique et efficace. Seul le temps va le dire. Les industrie dans lesquelles VIQ désert semble proscrire les solutions que tu as offerts. Je vois que la clientèle de rev sonts dans des industries médiatiques et il ne semble faire aucune crossover d’industrie mais s’est effectivement un risque.

J’ai envoyer un courriel à la compagnie car j’avais des questions avec lesquelles je n’avais de réponse. je peux le poster ici si ca vous intéresse .

1 J'aime

Merci pour la thèse d’investissement bien détaillée @ALF! Ça mérite son propre sujet sur le forum :slight_smile:

Pour les risques financiers que tu as mentionné, c’est un peu trop tôt pour moi mais ce sera intéressant de suivre le progrès.

1 J'aime

C’est effectivement pas très beau comme situation financière mais ca m’intrigue alors on verras.

1 J'aime

Je crois quand même que les grands joueurs sont la réelle compétition.

Il y a à peine moins de 30M de minutes de vidéos uploadés sur YouTube par jour (selon ce que j’ai pu trouver), et les deals sensibles avec les gouvernements sont de plus en plus fréquents…

“Amazon Web Services and Microsoft are now the two finalists to win the highly contested $10 billion contract for what is known as the Joint Enterprise Defense Infrastructure, or JEDI. The deal, one of the largest federal contracts in U.S. history, would pay one company to provide cloud computing services in support of Defense Department operations around the world.”

Un autre risque que je vois, est que l’entreprise est canadienne, et les USA vont généralement vouloir faire affaires localement.

P.S. je n’essaie pas de te décourager, j’essaie seulement d’être utile quand je peux. Cheers!

2 J'aimes

Quimp, merci, j’apprécie la critique et notre conversation.

J’ai du mal à croire qu’une entreprise comme Google, qui a fait un chiffre d’affaires de $136 milliards l’année dernière, ou 373 millions de dollars par jour, va attaquer un marché si minuscule que celle ou VIQ opère. De même Amazon qui a fait $233 milliards l’année passée ou $638 million par jours. C’est pas une question de ressources ou de compétence, ou de technologie supérieurs pour eux c’est l’équivalent de ramasser une cenne qui est par terre. VIQ a fait 11.4 millions de chiffre d’affaires en 2018 et j’estime qu’ils feront entre $24 et $28million de CA en 2019. Si tout d’un coup Google décide d’imiter Twillio ( ma plus grosse position dans mon portfolio en ce moment) et commence à commercialiser des API’s et SDK’s la il y a un problème mais cette probabilité et je dirais est si à la gauche quelle est quasiment zéro. Anyway on verra bien.

2 J'aimes

Un article qui a comme sujet Net Transcripts une des compagnies que VIQ a acheté l’année passe.

1 J'aime

J’ai un update sur VIQ. J’ai parlé à Laura Kiernan ce matin qui s’occupe des relations aux investisseurs. Elle a mentionné que VIQ s’attend a produire $3 a 4 millions de BAIIA en 2019. Pour mettre le tout en perspective VIQ a généré $343,000 de BAIIA pour le premier trimestre de 2019. Ils ont aussi leve $1.9 million en emmetant de notes convertibles. VIQ estime qu’ils ont suffisamment de liquidité pour poursuivre leurs stratégie pour l’instant.*

2 J'aimes

VIQ a émis un communiqué de presse annonçant la signature d’un nouveau contrat avec le Western Australia Police Force. Aucun détail financier sur le contrat. Il y a mention que VIQ ont signée 13 nouveaux clients en juin. Encore une fois aucun détail sur les aspects financier des contrats. Ça semble aller dans la bonne direction. On verra bien dans les résultats du troisième trimestre.

https://www.globenewswire.com/news-release/2019/07/09/1880125/0/en/VIQ-Solutions-Expands-Global-Leadership-in-Law-Enforcement-Transcription-Signs-Contract-with-Police-Forces-in-Australia-and-United-States.html

VIQ Solutions Expands Global Leadership in Law Enforcement Transcription, Signs Contract with Police Forces in Australia and United States

Rapid growth continues with more than USD$1M in recurring annual revenue secured in June 2019. In aggregate, these contracts usually yield a gross margin ranging from 25 - 50%

PHOENIX, Arizona, July 09, 2019 (GLOBE NEWSWIRE) – VIQ Solutions Inc. ( “VIQ” or the “Company” ) (TSX Venture Exchange: VQS and OTC Markets: VQSLF) a global provider of secure, AI-driven, digital voice and video capture technology and transcription services, today announced a significant five-year contract with the Western Australia Police Force (WA Police Force).

Covering Western Australia’s 2.5 million square kilometers, with over 150 police stations across eight metropolitan and seven regional districts, the WA Police Force claims to be responsible for policing the world’s largest, single police jurisdiction. Source: www.police.wa.gov.au/About-Us . The contract began on July 1.

The WA Police Force generates more than 4,563 transcript requests yearly. The contract value is determined by how many transcripts will be generated over five years. As a result of the contract, Spark & Cannon, a VIQ Solutions company, is now the largest provider of law enforcement transcription services in Australia. The company will provide the WA Police Force with a secure VIQ ordering portal for online transcript requests and will receive their completed transcripts electronically using NetScribe’s™ distribution methodology.

“We are excited to partner with Spark & Cannon and VIQ Solutions to deliver ongoing transcription services to the Western Australia Police Force. We were impressed with their extensive experience, dedication to quality and their commitment to timely, accurate transcripts within the Australian Law Enforcement market,” said Commander Sue Young, Judicial Services, Western Australia Police Force.

Along with the WA Police Force contract, VIQ continues to increase market share in the US law enforcement industry through Net Transcripts, a VIQ Solutions company after adding 13 new clients and 3 contract renewals in June. These additions follow 83 new and recurring contracts announced in May 2019, which is a strong indicator of client satisfaction and continued retention success.

The demand for security and data management over transcription of audio and visual assets within highly regulated industries including law enforcement, insurance and the courts is paramount. VIQ’s rapid growth within these industries, and as the global leader in law enforcement transcription, is directly attributed to its processes and commitment to the security of clients’ data and assets. VIQ is also Criminal Justice Information Services (CJIS) compliant.

“Our deal with the world’s largest, single jurisdiction police force is a realization of a strategy that culminates in the power of our industry-leading technology and on-time delivery by our amazing team,” said Susan Sumner, COO at VIQ. “We were chosen because of our law enforcement industry experience, commitment to quality and superior approach to cybersecurity.”

The exploding growth of evidentiary data within VIQ’s global markets will continue unabated in coming years, accelerating the urgent need for fast, efficient and secure capture and transcription. VIQ’s plans for expansive growth from current customers and new contracts as its addressable market is set to reach more than USD$10B in 2021. Source: IBIS World, The Insurance Information Institute and management estimates

For additional information: Please contact Laura Serrano-Haggard, Chief Marketing Officer, VIQ Solutions, email: lserranohaggard@viqsolutions.com .

For more information about VIQ, please visit viqsolutions.com .

VIQ Announces Warrant Amendments

Ça semble être une tentative de lever du capital additionnel sans faire de placement privé. Je ne suis pas un très grand fan des amendements de bons de souscription. Maintenant que le prix du titre a chuté sous le nouveau prix d’exercice des bons de souscription, l’entreprise n’arrivera probablement pas à les faire exercer à court terme de toute façon.

Je rencontre le PDG au Fall Investor Summit de New York la semaine prochaine. Je vous tiendrai au courant si j’apprend quelque chose d’intéressant!

1 J'aime

Ls résultats du deuxième trimestre de VIQ ont sortis au mois d’août.

Le chiffre d’affaires de VIQ a été de 6,1 M $ pour le trimestre et de 12,5 M $ pour le premier semestre de 2019. Dans le rapport de gestion du deuxième trimestre, VIQ indique qu’il est en voie de générer des revenus récurrents de 25 M $ en 2019. Les revenus récurrents représentaient 5,7 M $, soit 92% du total des revenus générés pour le deuxième trimestre. Compte tenu tous ces donnees et au fait que les revenus non récurrents continueront à baisser au cours de l’année, il semblerait que VIQ va effectivement généré un chiffre d’affaires entre $24 et $28M.VIQ a également indiqué qu’ils visaient 40 millions de dollars de CA en 2020, ce qui représenterait une diminution du taux de croissance des revenus allant à 40% à 50% par an pour 2020 versus 100% a 130% pour 2019.

VIQ a refusé de donner des indications sur les revenus et le BAIIA prévus pour 2019. Ils cite les acquisitions éventuelles et les partenariats futurs comme raison.

VIQ a généré un BAIIA de 419 K $ pour le deuxième trimestre, mais son flux de trésorerie demeure négatif à -1,9 M $ pour le premier semestre. VIQ avait 1,8 M $ en espèces à la fin de juin 2019… Étant donné leur besoin de liquidités pour mettre en œuvre leur plan d’affaires, il n’est pas choquant qu’ils aient besoin de lever des liquidités pour le moment. Alors c’est beau d’avoir un BAIIA positif mais cela ne veut pas dire que la compagnie génère de liquidites suffisante pour opéré.

Je suis un peu déçu que la compagnie n’as pa été entièrement honnête avec moi et je m’en veux d’avoir ignoré les chiffres qui ne mente pas.

Dans l’ensemble, le trimestre a été à la hauteur des attentes et montre que l’activité va dans la bonne direction. Ils faut dire que personnellement je une petite méfiance envers la direction. Pour l’instant je ne fais rien avec les actions que je détiens et je vais continuer a regarder le déroulement de l’entreprise.

1 J'aime

J’ai rencontré Sébastien Paré (CEO) plus tôt cette semaine. Voici quelques notes:

  • L’entreprise se spécialise dans 3 principaux segments: forces de l’ordre, assurances et tribunaux. Dans ces domaines, la cyber-sécurité est très importante et VIQ se démarque à ce niveau.

  • L’industrie est au tout début de l’automatisation et de l’utilisation de l’intelligence artificielle. Dans le cas de VIQ, environ 10% de la base de clients a fait la transition vers le modèle SaaS et cette transition s’accélère.

  • Les acquisitions sont toujours une partie importante de la stratégie de croissance et l’entreprise est en recherche active.

  • Les bons de souscription qui ont été amendés sont majoritairement détenus par de gros actionnaires de longue date. Il semblerait que plusieurs d’entre eux ont l’intention de les exercer afin de supporter l’entreprise, ce qui pourrait amener plus de 4 millions dans les coffres.

De façon générale, j’aime bien les opportunités où une entreprise de services effectue une transition vers un modèle SaaS, ce qui augmente la qualité des revenus (plus prévisible) et favorise généralement une valorisation plus intéressante sur le marché public.

Par contre, j’ai encore des craintes par rapport au bilan. C’est certain qu’une injection de capital via l’exercice des bons de souscription viendrait diminuer les risques. C’est une entreprise intéressante à suivre.

Si on ne tient pas compte de l’entreprise, ton opinion sur Sébastien Paré?

Comme on sait que la réussite des “petites” entreprises repose de beaucoup sur la compétence de ceux qui les dirigent, je suis curieux de t’entendre a ce sujet.

Ma boite de message est aussi ouverte…

J’ai la même question que Luc.

Je suis tout à fait d’accord avec toi. Je pense aussi qu’il est important d’évaluer la performance d’un dirigeant dans son contexte historique en tenant compte des bons et des mauvais coups qui ont été effectués. Je préfère ne pas me prononcer à ce stade-ci puisque je ne connais pas assez bien l’entreprise.

1 J'aime