TTD.V - Tinkerine Studios, Inc


#1

Tinkerine Studios, Inc. (TTD.V / TKSTF)

Prix de l’action: $0.09 (au 20 décembre 2016)

Actions en circulation : 49 238 349

Capitalisation boursière : $4.69m

Description de la compagnie

Tinkerine Studios Ltd. est engagée dans la conception et la distribution d’imprimantes 3D, de logiciels et de contenu éducatif en ligne. La société exerce ses activités dans la vente d’imprimantes 3D et la fourniture de services connexes. Ses secteurs géographiques sont le Canada, les États-Unis et les autres. La société se concentre sur le déploiement commercial de son imprimante Ditto Pro 3D et la création d’un réseau de revendeurs pour ce produit. Sa suite Tinkerine est un logiciel de découpe 3D. Ses imprimantes Ditto + et Litto sont des imprimantes 3D de type « do-it-yourself ». Elle offre divers accessoires, tels que le câble de sécurité anti-vol, DittoPro Hotend, surface d’impression en verre, couteau d’enlèvement d’impression, clips de surface d’impression, ruban de surface d’impression et Tinkerine Essentials Tool Kit.

Site web

http://tinkerine.com/

INTRODUCTION

• Aucune dette. Valeur de marché actuellement à 2,06x la valeur comptable (en date du 30 sept. 2016).

• L’équipe de direction positionne l’entreprise pour se différencier sur le marché de l’éducation qui n’est pas très bien desservie. Cette différentiation est ce qui permet à Tinkerine de se distinguer par rapport à plusieurs autres dans le secteur qui ne comptent que sur la composante matérielle.

• Augmentation des ventes de 276% dans le Q3 2016 vs Q3 2015 et 139% pour les neuf premiers mois de 2016 vs 2015.

• Pourcentage de détention des initiés de 36% en date du 30 juin 2016).

• Pourcentage détenu par les insitutions : 11%.

THÈSE D’INVESTISSEMENT

Selon Research and Markets, le marché de l’impression 3D, qui est composé des imprimantes 3D, des matériaux d’impression 3D, des services d’impression 3D et des logiciels d’impression 3D, a atteint $4.98 milliards en 2015. Ce marché devrait atteindre 30.19 milliards en 2022, ce qui est un impressionnant taux de croissance annuel composé de 28.5%. Le marché de des technologies éducatives devrait atteindre plus de 55 milliards de dollars d’ici 2019.

Le management est en train d’implanter Tinkerine dans l’énorme marché de l’éducation, ce qui permettra à la société, à travers le DittoPro et Tinkerine U, de se démarquer d’une différente façon.

La société, par le biais d’un placement privé, a levé $315 000 en mars 2016. La direction considérait que ce capital serait suffisant pour financer les activités de la société pour l’exercice en cours. Tous les fonds ont été investis par les initiés et leurs amis proches, famille et associés. Ce fût le cas puisque la société a réussi son premier rentable au Q3 2016.

Offres de produits de la société :

Trois modèles d’imprimante 3D : DittoPro, Ditto+ and Litto
o DittoPro est leur imprimante haut de gamme. Elle rencontre les standards élevés de Tinkerine en termes de performance, d’esthétique, d’utilisation, et d’abordabilité. Conçue pour les professionnels et les consommateurs, il s’agit d’une imprimante qui est vraiment incorpore et accessible à tout le monde. Elle est fabriquée à Vancouver, BC.
o Ditto+ and Litto : Conçue pour les amateurs et les bricoleurs, ces modestes imprimantes en bois sont vraiment intemporelles et facilement accessibles pour les utilisateurs de tous âges. L’imprimante Litto est petite et légère alors que la Ditto+ vous offre plus de fonctionnalités. Ces deux modèles sont également fabriqués à Vancouver, BC.

Filament : Le filament PLA est biodégradable et ils ont une large gamme d’options de couleur. Il est fabriqué par Tinkerine. Ils ont lancé deux nouveaux filaments à l’automne (le HT Filament et le Limited Series Filament Initiative).

o HT filament : est leur filament résistant aux hautes températures. Il peut supporter une température allant jusqu’à 90 degrés Celcius. “With Ht, we change the way we look at the need for ABS while maintaining the ease of use, safety, reliability of PLA, and the strength of what we want from ABS."

o Limited Series Filament Initiative : filament dont la couleur est choisie par des leaders de l’industrie et qui est produit en quantité limitée.

Tinkerine U : Ils créent créent des contenus pédagogique STEAM (Sciences, Technologie, Ingénierie, Art, Mathématiques) et des outils de formation en ligne (cours, expériences, défis).

L’imprimante DittoPro a été sélectionnée comme étant la meilleure en terme de performance et valeur par Make :Magazine 2015 et comme la meilleure pour la production 3D au CES Asia 2015. Eugene pense que ce qui différencie la DittoPro de ses concurrents est la fiabilité, la facilité d’utilisation, la performance et l’esthétique. Non seulement ils ont une machine bien construite, mais l’écosystème complet de matériel, de logiciels et l’intégration des consommables différencie la DittoPro de ses concurrents. Ils étudient de nouvelles fonctionnalités matérielles, logicielles et pour les consommables constamment. La façon dont toutes les composantes interagissent et son interaction sans faille apporte aux clients de Tinkerine ce qui est ignoré par ses concurrents.

Les caractéristiques suivantes permettent à Tinkerine de conserver une longueur d’avance par rapport aux concurrents : une imprimante qui est silencieuse, la capacité du logiciel, l’interaction simple d’un bouton, les ressources disponibles pour les professeurs sur Tinkerine U, etc. L’ensemble de ces composantes/fonctionnalités et comment ils interagissent ensemble est ce qui est important Tinkerine. C’est la façon dont ils regardent comment ils peuvent et doivent être en compétition.

Au cours du premier trimestre 2016, Tinkerine a augmenté son inventaire d’imprimante 3D afin d’être en mesure de fournir de plus gros revendeurs. Parmi les revendeurs nous retrouvons Voxel Factory et FutureBook yearbooks au Canada, Adorama et Essdack aux USA, Precise Group et The3Dbee au Moyen-Orient et DTSL en Asie. Ils ont ajouté deux nouveaux revendeurs au 3e trimestre 2016. Ils cherchent continuellement comment ils peuvent élargir leur horizon et apporter les technologies existantes et futures dans les différents segments de marché tout en ajoutant de la valeur au marché actuel (marché des technologies éducatives). Ils choisissent soigneusement les nouveaux revendeurs en analysant la vision de ceux-ci afin qu’elle corresponde à celle de Tinkerine. Ils travaillent activement chaque mois sur de nouvelles perspectives afin d’étendre leur réseau de distribution. Eugene a dit que 2016 était un début à leur nouvelle approche et que nous continuerons à le voir en 2017 et pour les années suivantes.

Management et conseil d’administration

Eugene Suyu, CEO & co-fondateur, est un passioné de l’impression 3D. Sa mission est de donner aux enseignants et aux éducateurs de toutes sortes, le pouvoir d’utiliser la technologie d’impression 3D efficacement à travers le programme STEAM et au-delà. Eugene veut que les décisions de Tinkerine soient basées sur le long terme. Il a fondé Tinkerine il y a 4.5 ans sur la prémisse de simplifier les outils, d’élargir l’esprit humain et de permettre à de nouvelles créations d’émerger.

Le VP de la direction du marché est Todd Blatt. Il a été une partie intégrante de l’équipe marketing de MakerBot et a été sélectionné comme l’un des 100 individus les plus influents dans l’industrie de l’impression 3D en 2013.

Le chef de développement des revendeurs est Ben Yan. Il a plus de 35 ans d’expérience en gestion avec des sociétés du Fortune 50, incluant Hewlett-Packard. Lorsqu’il était chez HP, il a été impliqué dans plusieurs domaines, y compris la gestion et la mise en place du réseau de revendeurs. Il a cofondé GT Group Telecom, une société avec des revenus annuels supérieurs à 225 M$ et une capitalisation boursière de plus de 1.2 G$. GT Group Telecom a été acquis par Bell Canada.

RJ Wafer, ancien directeur de la distribution chez MakerBot fait partie du conseil consultatif. Wafer a mené la distribution chez MakerBot pendant une période de croissante rapide de l’entreprise. Son expéridence aide Tinkerine dans leur croissance.

Tinkerine utilise leurs aptitudes pédagogiques et logiciels pour cibler les écoles. Le 23 juin 2016, ils ont ajouté Bob Longo au conseil d’administration. Il a occupé des postes seniors chez Apple, Studywiz, Carnegie Learning, SchoolOne et NeXT inc. Il a dirigé le marché K-12 et a été président de la division PowerSchool d’Apple. Lorsqu’il était chez Studywiz, il était responsable de l’expansion des ventes aux écoles K-12 en Amérique du Nord et de développer des relations stratégiques avec les principaux partenaires de l’industrie, y compris Apple, Google et Microsoft. Il a également été invité par le ministère de l’Éducation des États-Unis à participer à l’élaboration du « National Education Technology Plan ». Voici un texte intéressant sur Mr. Longo :
http://old.post-gazette.com/businessnews/20010215longo2.asp

L’ajout de Mr. Longo devrait aider Tinkerine à pénétrer le marché de l’éducation.
C’est toute qu’une équipe pour une petite société comme Tinkerine. Ils construisent une équipe afin d’être en mesure de pénétrer et d’utiliser les réseaux de distribution stratégiques pour sensibiliser le marché.

Actuellement, beaucoup de gens ne savent pas ce qu’ils pourraient faire avec une imprimante 3D. Je crois que c’est le plus gros défi de l’industrie de l’impression 3D. Ils ont besoin d’éduquer les gens à concevoir et à imprimer leurs idées. Lorsque les utilisateurs seront à l’aise avec l’impression 3D, ils seront en mesure d’imprimer leurs pièces de rechange plutôt que d’aller l’acheter en magasin.

Les personnes et les entreprises qui utilisent des imprimantes 3D réalisent systématiquement des économies énormes de temps et de coûts dans leurs cycles de création et de développement de produits. À mesure que les vitesses d’impression augmentent et que la gamme de matériaux se développe, un nombre croissant de produits et pièces, par conséquent de nouveaux marchés, seront touchés par la fabrication d’impression 3D.

Depuis 2014, Tinkerine a vu une énorme amélioration dans l’impression 3D en classe. Leurs prédictions initiales étaient que les étudiants post-secondaires seraient les premiers à adopter la technologie. Ils ont plutôt découvert que ce sont les étudiants de niveau K-7 qui l’ont adoptée suivi des étudiants de niveau 8-12. La raison est en partie due à l’évolution des programmes éducatifs, mais aussi à un changement d’approche de l’enseignement dans les écoles vers les programmes STEAM et STEM en raison de la valeur que cette approche procure. De son côté, le post-secondaire est davantage axé sur la recherche et a déjà accès à certains de ces outils. Tinkerine U a également été le facteur principal de l’adoption du secteur de l’éducation. Au bout du compte, comment une technologie peut être utilisée et comment l’appliquer est ce qui importe le plus.

Avec leur solution de bout-en-bout, Tinkerine s’est distinguée des entreprises qui tentent d’entrer sur le marché.
Leurs initiatives de marketing seront basées sur les opérations. Purement construit sur la prémisse de livrer leur message, leur approche et leurs produits à leurs clients. Elle sera partiellement construite en fonctione de la reconnaissance de la marque ainsi que des ventes des produits et services. L’objectif est de commencer à aligner les clients, les actionnaires et les clients potentiels sur ce que Tinkerine peut faire pour eux. Ils ne veulent pas seulement vendre des caractéristiques/fonctionnalités puisqu’historiquement, ce n’est pas cette façon que ça fonctionne dans cette industrie.

VALEUR
Le ratio TEV/LTM des revenus totaux est de 1.59, ce qui est très faible pour une société technologique à croissance rapide dans un marché émergent.

Je m’attends à de belles choses de cette équipe puisqu’ils continuent d’augmenter les revenus, d’ajouter de nouveaux revendeurs et de focuser sur le long terme. Si la société accomplit un deuxième trimestre consécutif profitable au 4e trimestre 2016, Tinkerine devrait obtenir l’attention qu’elle mérite pour le travail effectué par son équipe.

CATALYSEURS

• Pourrait être une cible de prise de contrôle par un compétiteur.
• Augmentation des ventes aux États-Unis et au Canada.
• Au 2e trimestre 2015, Tinkerine a complété une intégration logicielle avec la suite Adobe. L’intégration de l’imprimante DittoTM Pro 3D dans la suite logicielle Photoshop Creative Cloud ouvre la porte aux professionnels pour exploiter leur plan de travail existant dans l’impression 3D.
• L’augmentation des ventes d’imprimantes augmentera également les revenus récurrents provenant de la vente de filaments.
• Rumeurs d’une caméra 3D sur la prochaine génération de iPhone. Si vous pouvez prendre une photo 3D, il y a de fortes chances que vous soyez en mesure de l’imprimer sur une imprimante 3D par la suite. Ça pourrait être l’élément déclencheur qui ferait en sorte que chaque maison ait une imprimante 3D.
• Tinkerine a réalisé son premier trimestre profitable au 3e trimestre 2016.

RISQUES

• L’innovation en matière de produits et de logiciels doit rester une priorité, car les préférences des consommateurs changent rapidement et pour demeurer en avance sur la compétition

• Certains compétiteurs ont beaucoup plus de ressources financières que Tinkerine.

• Ce ne sont pas tous les enseignants qui adoptent le changement. Cependant, les jeunes enseignants devraient adopter facilement l’impression 3D.

Voici quelques articles sur la société :

Tinkerine’s Ditto Pro #3D Printer was selected by the Chinese University of Hong Kong. Education & Tech :

Tinkerine’s deepens educational 3d printing offerings (october 2016) :

10 Ways 3D Printing Can Be Used In Education [Infographic] :

Podcast with CEO Eugene Suyu and CFO Martin Burian (April 2014) :
http://www.midasletter.com/2014/04/tinkerine-studios-ltd-tsx-vttd-canadas-first-market-3d-printers/

Growing a generation fluent in 3-D printing: Tinkerine aims for product accessibility (september 2016) :
http://www.nrc-cnrc.gc.ca/eng/irap/success/2016/tinkerine.html


#2
  • Ils ont déménagé dans de nouveaux bureaux le 1er janvier 2017

"Another exciting piece of news! On December 23, it was our last day at our Vancouver location. We have relocated our office to 213 - 8275 92 Street, Delta, BC V4G 0A4!

Thank you everyone for dropping by our office over the years, we look forward to seeing you at our new location!"

  • De plus ils cherchent présentement à ajouter un nouveau représentant :

“We’re looking for an Educational Sales Representative! http://tinkerine.com/job-opportunities/ @BCjobs @WorkBC @BC_TopEmployers @BestJobsInVan @BC__jobs


#3

Beau write-up, merci de ces precisions tres interessant


#4

Article intéressant sur les fonctionnalités 3D de la nouvelle application Paint de Microsoft :


#5

Le ratio des comparables estde combien habituellement?


#6

J’ai discuté avec le management hier. Voici quelques réponses :

What are the payment terms with new dealers ? 30 days ? 60 days ? Do you usually have trouble collecting money from dealers ?

We have always taken an approach with new dealers to do cash and carry before any terms are extended. This is to evaluate the reseller on their creditability with the company and also evaluate their commitment levels. After working with them through the initial few transactions, we will evaluate and adjust our terms if necessary. We aim for 30 days as how far we can extend our financial help to our partners, in a similar fashion, educational institutions always have a 30 day payment turnaround due to their workflow which makes up a good 80% of our business. No troubles in terms of collecting money from dealers.

Regarding your new offices. Why have you moved ? The rent is cheaper ? You needed a larger area?

The move was a combination of a few reasons, location, space/utility, and issues. It is best i break them out.

  • location, over the years we have evaluated the return on being centered inside Vancouver by comparing the return on location on potential walk in customers to time spent and rental cost. The data showed that our return for paying a premium to have potential access to foot traffic was on average an extra 1 unit sale on an annual basis. While at the same time it returned a negative in time spent while dealing with walk in customers. Also we wanted to find a location that was more central to all our guys and most importantly our biggest education district partner to strengthen the partnership.
  • space/utility, as we are building this business, we thrive for operational efficiency and to focus on areas of our business that would allow us to capture high impact activities, this comes in multiple forms, it is in the form of upstream manufacturing and streamlining that process in conjunction to supply chain management. Emphasizing on our application for knowledge transfer to education among others. This means looking at what is really driving the company forward. This has lead us to look at our space, as we are working towards less sub assembly constructions we would need less of a space for assembly work. But in return as we push and put more of an emphasis on building creative work, R&D and content development, our space requirements shifted to a need for more creative spaces that fostered interdepartmental interactions and creative meeting spaces with partners and clients. The rent to would be reduced for the same size space.
  • issues, at our prior space, we had some issues as the lease went along, leaks, mice, but ultimately the biggest problem came near the middle of last year as a highrise was being constructed behind our location causing drastic shipping issues as trucks could no longer back into our loading bay causing delays on inbound and outgoing shipments on a constant basis. This was the biggest reason.

New office don’t seem to be in Vancouver. Do you think it could affect your operations ?

We’ve found since moving into our new facility, operations has been going smooth, our customers from Vancouver continue to make their way out, with the added bonus now that we can setup meeting with district teachers all around Vancouver with greater ease as it is located almost central to the Greater Vancouver Region. It is closer to our ports and shippers as well as customs clearing locations and local suppliers. I also forgot to mention above, we also no longer have a 30% grade loading bay that caused some additional issues.

Job opportunity on your website, is it for a new position or to fill a start?

the additional hire that we are looking to add on are for the sales team


#7

McGill offers 3-D printing service to students


#8

Le modèle de facturation a 1$ de l’heure semble la norme dans les Université, cela permet de rentabiliser le cout d’achat et peut-être même acheter d’autres imprimantes si la demande se fait sentir. ci-joint ici un autre lien d’un autre université qui utilise la Ditto Pro Simon Fraser University


#9

ORIGINAL PRUSA I3 MK2 MULTI MATERIAL UPGRADE RELEASE – DUAL/QUAD EXTRUSION

Cette imprimante semble avoir une position dominante et vient de prendre une longueur d’avance avec ce nouveau kit à mon avis.

$899 US pré-assemblé (+ kit à $250 US pour le “multi-material”) vs $1,899 US pour la Ditto Pro.

3DHUBS - Original Prusa i3 MK2

J’ai de la difficulté pour l’instant à bien évaluer la niche dans laquelle Tinkerine peut se démarquer. Autant les imprimantes que les cours/formations sont une commodité selon moi. Les gagnants vont se démarquer par la qualité de leur design, la fiabilité et l’expérience utilisateur. Sur ces points, la Ditto Pro performe relativement bien.

Bien que la Ditto Pro aient reçu de belles critiques, elle semble avoir pris du retard depuis son lancement en 2014 (elle ne figure à aucun classement des meilleures imprimantes 3D sur Internet). Est-ce que l’entreprise travaille sur de nouveaux modèles?

Heureusement, l’industrie de l’impression 3D est en forte croissance et avec une exécution solide, l’entreprise pourrait fort bien obtenir sa part du gâteau.

Divulgation: Je détiens une petite position dans Tinkerine.


#10

lors de ma discussion avec le management, il me disait que la plupart des imprimantes se ressemblent au niveau des fonctionnalités. Voici ce qu’avait répondu lorsque je l’ai questionné sur ce qui différenciait la DittoPro de ses compétiteurs :

I've always viewed the our differentiation not purely on hardware. But our ability to provide solutions to problems our customers are facing with the technology we build. I call this applications, whether it may be educational applications or others, it's about how we can fully provide a solution that makes the technology viable long term. If we were to talk about just the hardware portion. I believe a technology like this needs to focus on a few things, and the importance is in order. Reliability, Ease of use, Performance, Aesthetics. However the first 3 parts of what I just listed is not solely the result of a well built machine, but the full ecosystem of hardware, software, and consumable integration.

Pour ce qui est des imprimantes “low budget”, j’avais analysé la difficulté pour un nouveau joueur d’entrer sur le marché. Il y a plusieurs imprimantes 3D qui sont apparus sur des sites comme kickstarter. Le gros problème est souvent que la compagnie réussit à créer le produIt mais n’a pas les moyens financiers ou les ressources pour offrir une solutio complète. Un acheteur peut donc se retrouver avec une imprimante fait par une société qui sera soit fermée un an plus tard ou qui n’aura pas les moyens d’offrir des mises à jour dû à la faible marge de profit.


#11

L’imprimante Prusa malgré les bons commentaires semble plus destiné pour les hobbyist. Sur le site de Voxel a Montréal cette imprimante se vend $974 et un assemblage est requis. Il semble aussi avoir un problème de disponibilité étant donné sa popularité. Je ne crois pas que la Prusa se situe dans le même créneau que la DittoPro, il faut plus regarder dans les marques tel que Markerbot ou Ultimaker, quoiqu’il en soit le domaine est très compétitif, cependant le créneau éducatif dans les écoles et universités est en pleine expansion .


#12

Il existe une version pré-assemblée sur le site de Prusa. Les critiques sur 3DHubs semblent très positives, même pour les débutants.

Cependant, il est vrai que le kit pour imprimer avec plusieurs couleurs/filaments doit être installé soi-même donc plus ou moins accessible en ce moment.

Le travail est toujours à refaire avec des compétiteurs ayant des moyens plus grands qui sortent de nouveaux modèles à chaque année. La stratégie de miser sur le marché de l’éducation semble porter ses fruits au Canada. Les ventes aux USA sont en baisse. La compétition aussi travaille sur de meilleures solutions logicielles et de formation.

Mon avis personnel: Sur le marché canadien, TTD.v est la seule façon de jouer l’adoption de masse des imprimantes 3D. Le management solide devrait être capable de capturer les opportunités d’affaires ici et à l’étranger. Je crois que l’adoption est sur le point d’exploser. Personnellement, dès que je peux prendre une photo et la transformer en un modèle 3D à imprimer, je serais acheteur d’une imprimante 3D. Ça s’en vient bientôt…

À 0.12$, le titre n’est plus une aubaine mais le prix est raisonnable pour jouer cette tendance.


#13

Un autre lien intéressant avec des exemples montrant comment l’impression 3D pourrait contribuer à chaque discipline académique :


#14

Tinkerine utilise le scanner Sense lors de ses démonstrations dans les Simons. Assez abordable à 419$. Évidemment ce sera encore mieux lorsque nous pourrons le faire directement de nos cellulaires… ce qui devrait être possible bientôt.


#15

Plusieurs classements sont biaisés… la société doit payer pour être dans plusieurs de ceux-ci. Est-ce que le montant payé a une influence sur le classement ? Aucune idée par contre. Je vais essayer d’en savoir plus lors de ma prochaine discussion avec le management.


#16

Un lab complet avec des DittoPro. Il y a au moins 15-20 imprimantes. Je suis surpris d’en voir autant pour la même école. Est-ce que les commissions scolaires ont des budgets/subventions afin d’acquérir des imprimantes 3D ? Ou cette école est une exception?

Si les commissions scolaires en achètent autant pour chacune des écoles, je comprends de mieux en mieux le potentiel du marché.


#17

Commission scolaire Marguerite-Bourgeois - c’est ici au Québec. Je vais demander à visiter leur laboratoire et essayer de discuter avec eux de leur approche éducative avec l’impression 3D.

Je me demande s’ils ont acheté leurs imprimantes à Voxtel Factory ou directement à Tinkerine. C’est une bonne commande!

#due diligence hero


#18

Un autre lien intéressant qui parle de Tinkerine trouvé par midard :


#19

Je viens de tomber sur cet article qui date d’avril 2016 :


#20

article intéressant sur la méthode employée par le CEO pour embaucher ses employés :

http://make.sailacademy.ca/ytang/2016/10/21/a-chat-with-eugene-suyu-ceo-and-founder-of-tinkerine/