PTE.V - Pioneering Technology Inc


#302

Je ne connais pas l’avenir de PTE, mais plusieurs investisseurs (surtout ceux qui ont participé au dernier pp) ont de lourdes pertes sur papier.

@SimB quels sont les leçons que tu retire de cette expérience?

Pour ma part

1- Faire attention à la qualité des revenus . Plusieurs trimestre de revenus en fortes croissances c’est excitant, mais si le mix de clients est très concentré et que les ventes sont non récurrentes, je mettrais mettons une lumière jaune et garderais ma position plus petite .

2- Dans ma petite expérience de 1 an et demi en micro cap, j’ai vue deux fois des changement de stratégies de distribution et les deux sont difficiles (TOS et PTE) Donc encore lumière jaune, le temps que les ventes se stabilisent.

3- malgré que ca ne prouve rien, je vais préférer les managements qui communiquent mieux leur vision, surtout quand ca va mal,


#303

@stockguru2k11 Merci, fait parti de la game. Au moins j’ai profité de l’effet newsletter pour sortir et exercer tous mes warrants de PMN en début d’année…ce qui m’avait donné mon plus gros gain à vie. Cela dit, disons que le reste de l’année a été assez catastrophique et venu tout effacer ces gains et bien plus encore.

En contrepartie j’ai connu une bonne année en “immobilier” avec 1 flip à succès, ainsi que plusieurs acquisitons (terrains, chalets locatifs, immeubles à revenus) .

Par dessus le tout un 2e bébé en santé alors disons que les pertes, bien qu’importantes, n’affectent pas tellement mon moral et je vais garder un bon souvenir de 2018 lol.


#304

Moi aussi, je ne sors pas de PTE à causes de pertes similaires, supérieures à 90%, ça ne sert à rien à ce point. Ma leçon: rentrer dans le titre graduellement, par paliers, et en évaluant les revenus de trimestre à trimestre.

L’année n’était pas des meilleures en microcaps, en effet! Pour les moves en immobilier, c’est très bien, il faut se diversifier. Je vais regarder sérieusement pour un achat potentiel en 2019 … à l’extérieur de Montréal.


#305

Je partage le même avis que toi pour tous les points.

Les multiples ventes d’initiés étaient probablement un flag important dont j’ai fait fi. Entre autre le 875 000 actions à 1.04$ du CEO…avec du recul je me sens un peu stupide d’holder toute ma position rendu à 0.09$ alors que lui s’est payé une partie de sa retraite.

Je dirais qu’une autre erreur a été d’accorder trop d’importance à un seul catalyseur (la réglementation qui devait arriver cette année?). Je me suis probablement convaincu de continuer à holder en partie à cause de ce point malgré le ralentissement des ventes, les pertes et les ventes d’initiés. Mathieu l’a dit quelque part qu’il considérait ce point comme un ‘‘billet de loterie’’ et j’y ai probablement accorder trop d’importance.

J’ai aussi tendance à succomber au ‘‘groupe hype’’ lorsqu’un titre est favori de plusieurs investisseurs beaucoup plus expérimentés et informés que moi. C’est quelque chose que je vise à corriger et je ne peux y arriver qu’en m’informant davantage et en faisant mes devoirs plutôt que de jeter un coup d’oeil sur la copie de mon voisin de classe…!


#306

Pour ceux qui sont intéressés, voici ce que je pense de PTE à la fin de cette année.


#307

À ce point, la seule question pertinente est donc la suivante: Est-ce qu’on croit qu’il y aura une demande pour les produits de PTE ou non? L’auteur de l’article pense que oui … je suis sceptique (mais j’espère me tromper).


#308

Michael Kraft (directeur) a vendu 175k actions avant la fin d’année 2018: Canadian Insider

Même si les ventes d’initiés peuvent avoir lieu pour plein de raisons qui ne sont pas liées aux fondamentaux (dans ce cas-ci, peut-être pour pertes fiscales?), c’est difficile de voir cela d’un oeil positif lorsqu’il vend un montant significatif au prix le plus bas des 3 dernières années.


#309

Il a aussi vendu 332k actions de Lingo Media dans la même journée à un prix encore plus bas selon le site du SEDI


#310

#311

Wow…

Mr. Comber, Mr. Zu and Ms. Cooper were terminated for cause as a result of their participation in a scheme aimed at competing directly with Pioneering in the cooking fire prevention market in North America using Pioneering’s confidential information, intellectual property, trade secrets and know how. Upon discovery of this scheme, Pioneering has acted promptly to protect its interests, including by terminating the employment or engagement of each of the individuals for cause and by initiating litigation against the three individuals in the Ontario Superior Court of Justice seeking appropriate remedies including damages. Pioneering will also seek an injunction against any further improper use or disclosure of Pioneering’s confidential information, competitive activities or interference with Pioneering’s business relationships.


#312

This scheme disrupted Pioneering’s business and the momentum it had enjoyed up to FY 2018.

À quel point la chute du titre avait rapport avec les activités des saboteurs? Si la réponse est significativement … est-ce que leur départ va pouvoir remédier à la situation ou le mal fait est irréversible? À voir


#313

Selon moi ça doit être significatif. Je vois mal comment tu peux croître tes ventes quand ton VP des ventes te joue dans le dos comme ça. Cela dit, ça pourrait prendre un certain temps avant de se replacer. J’ai hâte de voir comment le marché va réagir ce matin.


#314

Le marché a l’air de s’en foutre, aucune réaction à date … donc plutôt une bonne nouvelle vu le contexte de scandal.


#315

D’après moi, le stock price tellement le pire scénario possible en ce moment que cette mauvaise nouvelle a été virée en bonne nouvelle, c’est peut-être bon signe que les vendeurs qui vendaient pas essoufflement sont finalement partis.

Ca amène quand même des interrogations sur la gouvernance même si je veux leur laisser le bénéfice du doute, j’aurais peut-être vendu si ma position n’était pas rendu marginale en portefeuille


#316

Peut être faire aussi le menage dans le management et ramener de nouvelles têtes avec des idées fraîches. Ils ont encore un peu de marge de manœuvre pour faire un renversement.


#317

Les résultats annuels de 2018 sont disponibles sur Sedar.

Il y a deux choses qui me dérangent de plus en plus chez PTE:

  1. Au cours des derniers trimestres, Kevin a mentionné de plus en plus la volonté de vendre le SmartBurner au détail (directement au consommateur). Lorsque j’ai commencé à m’intéresser à l’entreprise, il semblait clair qu’il s’agissait ici d’une stratégie B2B, c’est-à-dire de vendre à des grandes organisations comme les chaines d’hotels, l’armée, les groupes immobilier, etc. Le fait de vouloir vendre au détail me laisse croire que la stratégie B2B ne fonctionne pas comme prévu.

  2. Une partie des mauvais résultats en 2018 est attribuée au changement de modèle d’affaires, c’est-à-dire de passer par des distributeurs pour vendre le produit plutôt que de développer une force de vente directe. Un tel modèle devrait procurer à PTE des économies de coûts. Malgré cela, les dépenses de ventes et marketing ont augmenté de 42% en 2018 et les dépenses totales d’opérations de 43%. Aurait-il été préférable d’investir cet argent en ventes directes plutôt que de supporter des distributeurs qui n’apportent pas de résultats?

Ce sera intéressant de voir au cours des prochains trimestres si l’entreprise peut revenir sur le droit chemin suite au congédiement des employés malhonnêtes. Cela dit, je me questionne vraiment à savoir si PTE a réellement trouvé un modèle d’affaires qui fonctionne. L’avenir nous le dira!


#318

En l’absence d’un modèle d’affaires prouvé, PTE devrait vendre l’entreprise opérante à un plus gros joueur dans le commerce de détail et trouver une meilleure opportunité d’investissement pour l’entité publique.

Malheureusement, ça n’arrivera pas car l’entreprise supporte plusieurs salaires et ce ne serait pas dans l’intérêt personnel de la haute direction.

Nous ne sommes plus actionnaires de PTE depuis plusieurs mois et ce fut une erreur de conserver une position aussi longtemps. Les résultats ne sont plus au rendez-vous.

Je passe au prochain appel dans mon cas.


#319

Le plus grand problème que je vois, dans le cas de PTE et plusieurs autres entreprises publiées sur le forum, est qu’il n’y a aucun avantage cumulatif.

Si Google arrêtait d’investir dans son moteur de recherche, ça prendrait plusieurs années avant de se faire déloger.

Si YouTube arrêtait de développer la plateforme, elle resterait longtemps leader.

Si Ackroo arrête son développement, étant un SaaS, ils continueraient de générer des revenus. Kraken = RaaS. Xebec = revenus récurrents.

Si tu travailles chez McDo et que ton shift arrête, tu ne fourni plus de burgers.

Avantage cumulatif = Can it make money while you sleep?

De ce que je connais, PTE n’en a aucun.


#320

Pour ceux qui sont intéressés, voici notre dernière mise à jour:


#321

Pioneering Technology Reports 2019 Q1 Financial Results