Prêter de l'argent aux Microcaps


#1

Bonjour,

Je suis très heureux d’avoir découvert ce site ! Je m’intéresse depuis un bout aux investissements boursiers. J’ai un compte de trading pour des blue chips stocks et j’aurai aimé m’essayer à des compagnies considérées comme plus risquées (on a qu’une vie après tout!).
J’ai parcouru plusieurs des articles qui me semblent très pertinents et je n’ai pas trouvé d’information quant aux investissements fait sous forme de prêt ou de “credit note” convertible.

Il est certain que cette forme d’investissement n’est pas la plus commune car elle prends plus de temps à préparer et des frais additionnels rentrent en jeu. Cependant, il me semble que c’est un investissement qui a tout son sens aussi bien pour la compagnie que pour l’investisseur.

En somme, je me demandais si certains d’entre vous c’était essayé à ça ? Si oui comment était votre expérience avec ce type d’investissement ? Quelqu’un vous avait-il aiguillé/aidé dans ce processus ?
Sinon peut-être que l’un de vous connaitrait quelqu’un qui a connu cette expérience ?

Je suis aussi curieux de connaitre vos points de vue !

Au plaisir!


#2

Il est relativement commun de voir des financements par débenture convertible chez les microcaps. Cependant, comme investisseur, je préfère me tenir loin des sociétés ayant ce type d’obligations sur leur bilan… sauf si c’est moi qui les détient! :wink:

Notamment, il faut se méfier des débentures convertibles à un escompte au prix du marché. C’est synonyme de dilution extrême car le détenteur pourrait vendre à découvert le titre massivement pour couvrir ensuite sa position en convertissant sa débenture.

C’est un milieu de requins, n’oubliez pas!


#3

Oui je suis bien d’accord avec toi, il vaut mieux détenir la débenture !

Quant au scénario que tu décris, je crois que c’est à la limite du légal de vendre à découvert puis de couvrir sa position avec les actions obtenues avec un discount. Autrement oui les risques de dilution sont plus importants, c’est certain ! Je crois qu’ont peut au moins mesurer la dilution possible avec le “nombre d’actions après dilution”, je ne suis plus certain de la terminologie, mais on peut parfois voir cette ligne dans les EF.

Je vais continuer mes recherches :wink: