EUO.V - Eurocontrol Technics Group


#1

EUO. V - EUROCONTROL TECHNICS GROUP INC. 0.165
Actions en circulation: 89 millions

EUO vient de vendre leur division (Global Fluids International, “GFI”) de la technologie de marquage de carburant (pour empêcher la commercialisation illicite de carburants) à Swiss Big Whale SICPA qui a un chiffre d’affaires annuel de 1,4 milliard USD, 3000 employés et travaille avec environ 200 gouvernements du monde entier. SICPA a été dans la sécurité des commerces depuis 1927. SICPA est le premier fournisseur mondial d’encres de sécurité pour imprimer des devises comme le dollar, l’euro et le yen, conçoit des passeports et des obligations d’État et des solutions pour l’authentification de documents et produits sensibles avec valeur marchande. Sa division Security Solutions assure actuellement plus de 40 milliards de $ US par an pour la collecte de la taxe d’accise et de la TVA et assure la traçabilité de plus de 70 milliards sur du tabac, des boissons et des produits pharmaceutiques dans le monde entier. Il est tout simplement stupéfiant que cette entreprise géante soit intéressée à acquérir une technologie détenue par une société publique canadienne à faible capitalisation. Les relations politiques de SICPA vont bien au-delà de ce que toute autre société cotée dans Venture puisse rêver. Voir les liens “International Advisory Board”- SICPA CEO SICPA CEO, Conseil de l’Atlantique sur GFI SICPA CEO Conférence présidentielle israéliennen

EUO reçoit 16 millions CAD en paiement initial pour la vente de GFI et ses actions se négocient actuellement à 16.5c X 89 millions = CAD 14,68 millions de capitalisation boursière avec aucune dette dans ses livres. EUO aussi, et ceci est où ça devient plus intéressant, reçoit une royauté de 5% (avec un minimum de 1.5 million CAD par an) sur tous les contrats que SICPA obtiendra pour les programmes de marquage de carburant qu’ils vendront aux gouvernements à travers le monde. Ceci comprend à la fois la logistique pour le programme ainsi que les marqueurs synthétiques réels utilisés. Les programmes de marquage de huile/carburant est un marché de 1 milliard USD à l’échelle mondiale (selon l’estimation du PDG Bruce Rowlands). GFI a un seul concurrent sérieux qui est Authentix aux États-Unis. GFI est le seul marqueur de carburant certifié ISO sur le marché et M. Rowlands, a mentionné à plusieurs reprises dans des apparitions publiques que Authentitx tech est “cheval et buggy” en comparaison avec GFI’s. La seule raison pour laquelle EUO n’a jamais été en mesure de rivaliser avec Authentix sur une échelle globale est due à ses ressources et taille très limitées (EUO n’a obtenu que 3 contrats: l’Albanie, l’Ouganda et la Tanzanie, et a perdu de nombreux appels d’offres en raison de pots de vin que Authentix pouvait entretenir avec des représentants de gouvernement ce que l’EUO ne pouvait pas faire.) Par contrat, EUO fournira également des spectromètres Xenemetrix sur une base exclusive à SICPA pour leurs programmes d’intégrité de carburant, ceux-ci sont nécessaires pour analyser les échantillons de carburant prélevés pour vérifier si le carburant n’a pas été altéré ou illégalement passé en contrebande ou autrement. Xenemetrix est une filiale contrôlée à 100% par EuroControl, donc sera une autre couche de revenu supplémentaire pour EUO (avec marges brutes d’environ 40-50%).

Supposons que SICPA ne reçoit que 10% de ce marché mondial ou 100 millions USD / an, ce qui est environ 140 millions CAD, 5% de ca va à EUO = CAD 7 millions / 89 millions d’actions = 7.9c de revenu à EUO. En conséquence, quelle est la valeur de EUO? Je ne sais pas, mais certainement pas 16.5c! Le marché est dans les patates au sujet de EUO. Comme le marché est en déclin, je dirais un ratio cours-bénéfice (PE) 5 = 40 c. Ce qui est mieux encore, si le plan de EUO est de retourner ça sous forme de dividendes, ce que le PDG de EUO l’a annoncé comme leur intention, si on applique un rendement conservateur de 8%, maintenant EUO vaut = 99c. Pas mal pour une action de 16c. Comme j’ai dit, avec une pénétration de marché de seulement 10% pour la nouvelle division Global Fluids International (GFI) de SICPA, un rendement très haut de 8% ce qui dans un marché au taux d’intérêt négatif pourrait être beaucoup plus bas, ce qui laisse de côté toute valeur pour la division Xenemerix et pour XwinSys. Soit dit en passant, il y a un appel d’offres en cours (ec.europa.eu ) pour fournir aux 28 états de l’ensemble de l’UE un nouveau marqueur de carburant que j’estimerais pourrait facilement valoir environ 150-200 millions qui sera accordé avant la fin de 2016. La taille de ce contrat à lui seul a un potentiel immense évident pour EUO si SICPA arrive à ce l’être décerné. Disons 150 millions à 5% = une redevance de près de 12c CAD à elle seule pour EUO ce qui mettrait EUO sur le chemin d’une évaluation de plus de 1 dollar CAD par action.

XwinSys (système de métrologie entièrement automatisé pour l’industrie des semi-conducteurs qui combine la technologie de traitement d’image 2D et 3D avec la technologie ED-XRF de Xenemetrix) est une société manufacturière unique, elle est beaucoup plus avancée que ce qu’on peut lire dans leur dernier rapport de gestion ou même que leur dernière présentation en janvier nous ferais croire. Vérifiez ce que Robert McWhirter en dis à ce sujet ici: Je soupçonne que M. Rowlands sera à la recherche d’un type d’opération similaire avec SICPA en cas de succès, c’est à dire: paiement initial + flux de redevances en retour de la vente de la technologie. Je peux seulement rêver où le stock serait avec 2 grands flux de redevances sécurisés supportant à la fois des dividendes annuels pouvant être supérieures à la capitalisation boursière actuelle …

Pour résumer, je crois que EUO est la meilleure opportunité risque / rendement sur le marché canadien à l’heure actuelle car il est négociée à 16.5c, sa valorisation est supportée par sa valeur de rachat brute actuelle d’environ 17c par action et la VAN (NPV) de 22-24c factorisant le paiement minimum de redevances à venir et présentant un scénario sans risques de flux de redevances potentielles que pourrait facilement dépasser sa capitalisation boursière actuelle. Des déploiements potentiels d’autres applications commerciales de leurs spectromètres Xenemetrix tels que Petromarine n’est même pas considéré ici.


#2

Note: Juste au moment où je termine de faire ma rédaction sur EUO, une autre rédaction a fait surface sur Seeking Alpha, avec de très bon détails sur les perspectives de l’entreprise, mais avec un objectif quelque peu conservateur de prix à 0,55 euro par action (mes pensées étant plus proche d’au moins 10 fois le niveau actuel des prix) EUO Seeking Alpha


#3

Merci pour ta contribution Napoleon!

C’est une belle entrée sur le forum. Ma seule crainte avec EUO, c’est que l’entreprise recommence à enregistrer des pertes et que l’encaisse, qui constitue notre marge de sécurité ici, s’effrite tranquillement… J’ai hâte de voir la nouvelle structure de coûts sans GFI. Si l’entreprise peut opérer au point mort, avec les opportunités que tu as énumérées, le profil de rendement/risque peut être excellent si le prix payé est raisonnable.


#4

#5

W.Bruce Rowlands, Chairman & Chief Executive Officer, Eurocontrol Technics Group Inc.

Nanoimprinting lithography for prevention of counterfeiting - WBTShowcase 2010

Xenemetrix subsidiary winner of Frost & Sullivan awards in 2010 and 2015


#6

https://www.youtube.com/watch?v=46SOi3wECoM


#7

Eurocontrol, Netafim to develop agricultural test

2016-03-28 11:53 ET - News Release

Mr. Bruce Rowlands reports

EUROCONTROL’S XENEMETRIX ANNOUNCES MOU WITH NETAFIM FOR ENTRY INTO THE PRECISION AGRICULTURE INDUSTRY

Eurocontrol Technics Group Inc.'s subsidiary, Xenemetrix Ltd., has entered into a memorandum of understanding with Netafim, an Israeli company which is the global leader in drip and microirrigation solutions for sustainable agricultural productivity, to develop a unique and innovative testing system utilizing Xenemetrix’s energy dispersive X-ray fluorescence (ED-XRF) technology for farmers and the greater farming community.

The solution that will be developed through the collaboration between Netafim and Xenemetrix will be offered as a unique and innovative service to Netafim’s farming client base for performing immediate tests of crops, soil and water in the field to replace the traditional method of sending samples to laboratories and waiting days for results. Xenemetrix will leverage its ED-XRF-based spectroscopy expertise to develop a dedicated mobile and compact system for performing at-site (in-field) testing and analysis of material elements, primarily N, P and K (Nitrogen, Phosphorous and Potassium) in the soil, water and critical parts of the crops, at set intervals. Netafim will contribute its extensive market presence and expertise to secure cooperation of prospective clients to assist with defining specifications and laboratory verification of Xenemetrix prototypes.

The MOU also provides for an exclusivity term of two years for the initial commercialization phase to ensure the rapid time-to-market and launch of a mature solution that will boost revenue and reduce expenses for the farmer. A critical value add is the risk avoidance that will be achieved by this highly accelerated testing process that will result in increased sustainability through improved yields and a decrease in waste. The Xenemetrix system will also allow for the collection of measured data and GPS coordinates that will be fed into a cloud-based repository that over time will form a big-data base that can be offered as a service to agro-companies and organizations to deal with the increasing food demand of the world’s growing population and will enable insights into patterns and trends on as wide a geography as required.

Bruce Rowlands, Chief Executive Officer of Eurocontrol stated, “Precision agriculture is an area we have long seen as a perfect fit for our ED-XRF mobile technology. We are thrilled to be collaborating with Netafim, a world leader in farming innovation, in the development of a mobile testing solution for farmers worldwide in this developing market that is estimated to grow to $2.4 billion a year by 2020(i).”

Dr. Yoav Zeif, Vice President, Americas of Netafim added, “Netafim is seeking to give its clients innovative and holistic solutions. Doing the right analysis will ensure the efficient and economical input application. We believe in our moto, ‘Grow more with less’.”

(i) Based on a market study undertaken by Markets and Markets. Markets and Markets is the second-largest market research firm worldwide providing over 1,200 premium studies yearly to over 1,700 Fortune organizations globally,


#8

Marquage et traçabilité du pétrole: la technologie Petromark™ de SICPA GFI


#9

Notes sur ma rencontre avec le PDG Bruce Rowlands mardi dernier:

  • L’entreprise opère 3 filiales: Xenemetrix, XwinSys et nouvellement, Croptimal. Je n’entrerai pas énormément dans les détails puisque je n’ai pas pris assez de notes et que ce sont des technologies relativement compliquées.

  • Croptimal est particulièrement intéressant. Normalement, en agriculture de précision, les agriculteurs font tester leurs terres pour en connaître les différentes concentrations en minéraux importants. Des échantillons sont prélevés par l’agriculteur et envoyés dans un laboratoire qui les analyse puis retourne les résultats environ 1 semaine plus tard. Croptimal est un laboratoire mobile et est offert sous forme de service. Le technicien de Croptimal se rend donc au début de la saison chez l’agriculteur pour y installer des dispositifs de collecte. Par la suite, à la fréquence requise par l’agriculteur, le technicien de Croptimal passe collecter les échantillons et les analyse directement dans son camion via une plateforme dans le nuage, ce qui permet de fournir les résultats des tests à l’agriculteur en moins de 10 minutes. Je ne connais pas beaucoup le domaine mais il semblerait que cette solution est largement supérieure à ce qui se trouve sur le marché actuellement. J’ai cru comprendre que le lancement commercial serait effectué d’ici 12 mois (pas 100% certain là dessus).

  • L’objectif à court terme de Bruce est de ramener les revenus au niveau qu’ils étaient avant la vente de GFI à SICPA, soit environ $8M par année. Il anticipe environ $2M de la part de SICPA (royautés), $2M pour Xenemetrix et $4M pour XwinSys (vente de 2 systèmes à $2M chacun). À ce niveau il mentionne que l’entreprise serait profitable.

  • SICPA travaille présentement à l’obtention de 2 gros contrats potentiels pour sa technologie PetroMark. Si elle les obtient, le montant de royautés dues à Eurocontrol pourrait augmenter significativement.

  • Bruce prévoit continuer d’investir des sommes considérables en recherche et développement pour les années à venir (quelques millions par année).

J’ai trouvé la compagnie assez intéressante et beaucoup plus facile à comprendre en ayant la présentation du PDG qu’en lisant les documents disponibles sur Sedar. Cela dit, il pourrait très bien s’agir ici d’une ‘‘value trap’’, c’est-à-dire une entreprise qui semble très peu dispendieuse (se transigeant sous la valeur de son encaisse) mais qui finira par brûler tout cet argent en recherche et développement sans grands succès. Mon opinion n’est pas encore arrêtée à ce sujet!


#10

J’ai rencontré Bruce à nouveau cette semaine à Toronto. Pas beaucoup de nouveau mais il a mentionné qu’il sera important de surveiller un résultat d’appel d’offre important pour SIPCA. Au Q3 2017, les Philippines devraient octroyer un contrat de $40M par année pour le marquage de pétrole et SIPCA est un candidat sérieux pour l’obtention du contrat. Cela représente une opportunité de $2M par année en royautés pour Eurocontrol en plus de la vente de machines ED-XRF pour la lecture des marqueurs. Pour ce contrat, il faudrait probablement quelques dizaines de machines et Eurocontrol les vend $50k chaque.


#11

Eurocontrol’s Croptimal Commercializes its Precision Agriculture Solution for Almond Crops

Bonne nouvelle, j’avais l’impression que ça prendrait plus de temps avant que Croptimal soit commercialisé.


#12

Dans les commentaire du CEO a la fin:

Croptimal’s technology and service can be applied to virtually any crop and our team in Israel is currently working on tomatoes, potatoes and corn with interest expressed on numerous other crops including marijuana."

Marijuana… s’ils signent un contrat avec une entreprise dans l’industrie, ca pourrait donner un push au titre vu la propension pour les petits moutons du marché à viré fou a tous les fois que marijuana se retrouve lié à un titre.

(j’ai une petite position dans EUO et ne compte pas en rajouter, j’ai certains petit bémols…)


#13

Eurocontrol Reports Second Quarter 2017 Results


#14

Eurocontrol’s Croptimal Receives Israeli Government Endorsement

This endorsement of Croptimal’s disruptive precision agriculture testing technology provides encouragement and a 20% financial subsidy for farmers in southern Israel to utilize Croptimal’s technology as it believes that precise and efficient fertilization will result in an optimization of crop growth and profitability.


#15

Eurocontrol’s Croptimal Enters into MOU with Canndoc Ltd. to form Joint Venture for Cannabis-based Technology


#16

Article intéressant sur Croptimal: Higher yields on way? Innovative testing service Croptimal brings lab to field


#17

Eurocontrol Announces Management Changes and Initiates Strategic Review Process

Ça me semble une bonne décision, je vais suivre ça avec intérêt.


#18

bon debarras, manque plus que dorion a sacrer son camp


#19

Eurocontrol Announces Major Operational Changes and Updates Strategic Process

Arrêt de toutes les opérations actuelles. Eurocontrol va donc devenir une shell à la recherche d’une opportunité d’acquisition. Je ne suis pas certain à quel moment les opérations en Israel cesseront ni les coûts impliqués, mais j’estime que l’entreprise aura entre $5M et $6M en encaisse au terme de ce processus.


#20

Je suis d’accord avec toi, ils ont actuellement un market cap de seulement 3 millions$. Je considère cette évaluation très attrayante pour un achat considérant qu’ils vont recevoir 3.4 millions$ d’ici janvier et qu’ils avaient 5.4 millions$ en argent au dernier état financier. Le nouveau CEO semble très actif jusqu’à présent mais les investisseurs ont vraiment lancer la serviette croyant que le management va tout dépenser cet argent en salaire sans jamais rien faire de concret. Je suis en train de bâtir une bonne position sur ce titre et j’ai bonne confiance que Mr.Wood va nous surprendre positivement.