DAP.U.V - XPEL Inc


#306

Mes notes sur l’appel conférence de ce matin:

  • La Chine a connu une forte croissance des revenus par rapport à l’année dernière
  • Xpel va ouvrir une filiale aux Pays-bas vers la fin du mois de juillet
  • Pendant 1 mois lors du Q1, la pellicule de vitres teintées a représenté plus de 10% des revenus de Xpel
  • Il y a eu $40k - $50k de frais légaux pendant le Q1 en lien avec la poursuite de 3M. Ces frais devraient doubler au Q2.
  • Le partenariat avec Tint World n’est pas exclusif. Chaque franchisé peut choisir avec quel fournisseur il veut faire affaires. Cependant, l’entente est survenue à la suite de plusieurs requêtes de franchisés pour vendre la marque Xpel, donc c’est très bon signe.
  • Il y a eu une modeste hausse de prix au Canada le 1er avril (moins de 10%). La hausse entrait en vigueur entre 30 et 60 à la suite de l’annonce, donc il devrait y avoir un impact durant le Q2.
  • Il y aura une hausse de prix aux États-Unis vers la fin de l’été.

#307

Excellent résumé

J’ajouterais:

  • La Chine et l’Europe connaissent une forte croissance en % (on part sur une petite base néanmoins)
  • Le Canada et les US connaissent une forte performance également, selon les attentes
  • Pour le reste du monde, c’est un peu plus mitigé (Moyen-orient et autres)
  • Dû au reclassement de certains coûts autrefois «opérationnels/marketing» et désormais liés directement aux produits (équipe de support technique, assistance, formation etc) - les marges brutes seront plus basses à l’avenir comparé au passé, mais les coûts SG&A (Sales, General and Admin) seront plus bas également pour compenser, du moins en partie.
  • Enfin je préciserais que la hausse était de près de 5% et qu’elle était effective immédiatement (début du mois d’Avril). Par contre, puisque les commandes sont souvent faites d’avances et pour plusieurs semaines/mois, Ryan a ajouté que ça prendrait 30-60 jours pour se refléter à 100% dans les résultats.
  • Le nouveau CFO qui entrera en fonctionne dans les prochaines semaine est plus apte à répondre aux besoins de la compagnie en terme de gestion financière. On parle maintenant d’une business de $50M de revenus et + annuellement. Un contrôleur financier a également été engagé dans les derniers 2 mois, ce qui renforcera significativement l’équipe financière et la capacité à se concentrer sur la diminution des coûts d’opérations.
  • Avec un peu de chance, les délais de publications de résultats s’amélioreront :stuck_out_tongue_winking_eye:

Voilà


#308

Cocaine, Strippers and XPEL Technologies


#309

Hahahah :smile:


#310

Bonjour à tous,

Je regarde pour possiblement prendre une position sur Xpel.

Je suis curieux de savoir que ce qui s’est passé avant 2008 pour que la compagnie s’effondre totalement et ensuite renaître de ces cendre environ en 2011.

Est-ce que quelqu’un connaît l’historique ?


#311

Je n’ai pas tous les détails, voici un résumé de ce que j’avais pris comme note lorsque j’ai initié ma position ils y a quelques années.

La société connaissait une forte croissance avec d’anciens produits n’existant plus aujourd’hui et d’anciennes version de produits actuels. Avec le boom de 2004 jusqu’au début 2007 la compagnie s’est endettée légèrement pour accommoder cet essor, malgré tout elle ne réussit pas à contenir ses coûts et perd de plus en plus d’argent. Entre 2006 et 2007, elle succombe à la tentation du marché et fait une large acquisition en rapport avec sa taille, tout en émettant beaucoup d’actions.

Transition 2007-2008 la crise éclate, atteignant grièvement le marché automobile américain et du même fait les produits auxiliaires comme les pellicules. La société reconnait d’immense perte et doit enregistrer un write-off sur cette acquisition (Près de $4M). En 2009, rien ne vas plus, la société est sur le bord de la faillite car elle n’a pas vraiment de cash et continu de faire des pertes.

Vers la fin de la même année, Ryan Pape (ingénieur informatique avec de l’expérience dans le domaine) est engagé comme consultant et commence a acheter des actions de la compagnie (le titre se transige autour de $0.05 à ce moment). En 2010, un large actionnaire pointe son nez, c’est Richard Crumly, un entrepreneur avec plusieurs réussites derrière la cravate et on présume, quelques piastres en poche.

Il acquiert rapidement 10% de la société de la part de larges actionnaires tentant de fuir. Il acquiert un peu plus tard quasi toutes les options en circulation et puis les exerce, du coup il recapitalise en partie la compagnie et augmente sa main mise sur près de 20% des actions de la société.

Ryan est nommé CEO de l’entreprise en 2009, Richard obtient un siège sur le conseil en tant que le plus important actionnaire en 2010, le reste du management ainsi que du conseil d’administration sont presque entièrement remplacés.

Durant les 5 années suivantes, Ryan s’affaires à ramener la compagnie sur les rails autant au niveau croissance des revenus, développement d’avantages concurrentiels (logiciel DAP et réseau de distribution solide) et profitabilité / atteinte du point d’équilibre des flux de trésorerie. En 5 ans également, la compagnie passe de <$5M de revenus à près de $50M.

Enfin en Décembre 2015, face à une concurrence de plus en plus forte de la part de XPEL qui s’approprie la part du lion en terme de part de marché, 3M soumet une poursuite pour violation de brevet.

Voici un historique brute et peu raffiné du parcours d’XPEL. Mon but n’était pas d’être exhaustif mais de donner un aperçu général. J’espère que cela t’éclair un peu @Teslafan.


#312

Quelqu’un a une idée de la cause du boom d’ajd?


#313

Environ 1000 actions de transigés en haut de 1,01$… donc le ‘boom’ semble pas très solide!


#314

Ouais c’est ce que j’ai vu par après. Seulement 100 part à 1.2$


#315

Merci pour l’excellent résumé Sébastien


#316

Salut à tous,

Je viens de réaliser que malgré que c’est côté au CVE, elle se transige en USD.

Première fois que je vois ça.

Est-ce que quelqu’un sait si c’est possible d’acheter des actions en CAD. Ou comment edger mon risque de change si je veux détenir du DAP.U sans être affecter par les variations de change ?

Merci


#317

Il n’y a pas moyen d’acheter l’action en CAD.

Il y a un certain edge incorporé fondamentalement dans Xpel puisque l’entreprise performe mieux lorsque le USD est faible . Donc si le USD monte, la valeur des actions en USD augmente mais l’entreprise performe moins bien (comme ce fut le cas dans la dernière année). Si le USD descend, la valeur de tes actions en USD descend par rapport au CAD, mais l’entreprise performe mieux et donc le prix de l’action augmente (du moins c’est ce qu’on espère).

Sinon je suppose qu’il y a moyen d’acheter un ETF qui short le USD pour te edger, mais je ne m’y connais pas vraiment dans ce domaine!


#319

Autre question, pour ceux qui ont acheter à 3- 4$, vous voyiez le titre a combien à maturité ? Et pourquoi ?


#320

Personnellement je me fixe aucun prix cible. Je pense que ça vaut un bon multiple des profits si la croissance continue (30X). Par contre on a un gros nuage avec la poursuite. Je trouve le prix actuel raisonnable. J’en achète pas à cause du risque important, mais je ne vends pas mes actions à cause du potentiel de croissance.

Voilà.

Et toi? À combien et quand?


#321

Salut Groupe Pretoria,

Honnêtement je suis pas un grand expert des multiples de price/earnings selon les industries. Et j’aime mieux utilisé un multiple de l’adjusted EBITDA mais l’information n’est pas à porter de main sur google finance. Mais XPEL a eu une croissance fulgurante depuis quelques année, avec en 2014 et 2013 un net margin d’environ 10%. 2015 le net a quand même bien diminué mais si j’ai bien compris c’est dû à la poursuite.

Donc si le end game d’ici 2 ans c’est 60 millions de ventes avec avec 6 millions de profit net, en prenant un intervalle de P/E de 10 à 15X, la business vaudrait entre 60 et 90 millions. En ce moment elle vaut 30. Donc beaucoup de value à faire et j’ai l’impression d’être très très conservateur dans mon analyse au niveau de l’Intervalle de P/E.

Donc beaucoup beaucoup de value ici si XPEL traverse la poursuite.

D’ailleurs je viens de prendre une position importante sur le titre je me retiens pour pas utilisé un peu de ma marge de crédit personnelle pour en racheter plus.


#322

XPEL Technologies to Host Conference Call to Discuss Second Quarter 2016 Results

De manière réaliste, je crois que Xpel peut afficher une croissance des revenus de 25% par rapport à l’année dernière. Si c’est le cas, je modélise entre $0.03 et $0.04 de bénéfice par action pour le trimestre. Ce serait un excellent résultat, j’ai d’ailleurs ajouté à ma position dans Xpel récemment. Le titre est vraiment peu cher et je n’anticipe aucun développement sur la poursuite d’ici 1 an au minimum. Selon moi, plus le temps passe et plus l’effet de la poursuite va se dissiper sur l’évaluation du titre.


#323

XPEL Technologies Acquires Netherlands-Based Connectin Europe B.V.

Pas une très grande surprise, ça faisait un certain moment que le PDG parlait d’une expansion aux Pays-Bas. On aura certainement plus de détails demain lors de l’appel-conférence.


#324

XPEL Reports Second Quarter Revenue Growth of 21%

Légèrement sous ma cible de 25% de croissance des revenus, par contre, le BPA rencontre mes attentes à $0.03.

L’entreprise continue de bien performer malgré la poursuite de 3M, ce qui est très bon signe!


#325

Voici quelques points discutés dans le MD&A

  • Le window tint représente désormais 6% des ventes
  • La compagnie a fait quelques améliorations sur son produit (PPF) et cela a engendré des retards/délais et interruptions sporadiques de la production qui ont affectés les niveaux d’inventaire et de disponibilité
  • Simultanément, ils ont eux des problèmes avec la qualité des matières premières utilisées par leurs produits existant
  • Ces problèmes sont déjà en voie d’être réglés et les changements apportés au produit devraient permettre de produire un produit de meilleur qualité de façon plus constante à l’avenir.
  • Enfin, cela a affecté la croissance durant le trimestre évidemment, Ryan commentera probablement durant l’appel ce matin.
  • La société a remboursé au-delà de 1M $ durant le quart sur sa marge de crédit - en plus de $484k sur sa dette LT. (liés à l’acquisition de Parasol Canada)
  • Aucune nouvelle sur la poursuite

Profitabilité

  • La marge opérationnelle s’améliore et la marge nette également. Il faut savoir que la société a changé son allocation des coûts. Ainsi certains coûts liés aux ventes sont désormais intégrés directement dans la marge brute. De ce fait, la marge brute a diminuée vs les dernières années mais la marge opérationnelle elle est restée stable et semble même être en voie d’amélioration.

Évaluation

  • La société se transige présentement entre 16 et 17x les profits des 12 derniers mois
  • Sur une base prospective (j’entrevois la possibilité d’un BPA 2016 ~0.10$ par action) on parle probablement plus de 10-12x les profits… une évaluation réservée habituellement aux sociétés avec peu ou pas de potentiel de croissance.

#326

Notes sur l’appel conférence:

  • Au niveau marketing, Xpel va commencer à cibler des clients potentiels à l’extérieur du domaine automobile puisqu’il y a plusieurs autres utilités à la pellicule.
  • L’entreprise a un plan solide pour l’amélioration du produit et aucun de ces changements n’est lié à la poursuite de 3M.
  • Il y a eu environ $300,000 de frais légaux jusqu’à présent cette année (6 mois). Il est raisonnable de croire que les frais légaux oscilleront autour de ce montant pour la durée de la poursuite ($150k / trimestre en moyenne).
  • Le mois d’août a été très solide et septembre devrait l’être aussi. Les problèmes de production (mentionnés par SebCharland ci-haut) sont réglés et le carnet de commande est rempli.
  • L’Europe est encore un très petit marché. Ryan Pape mentionne que ce qu’il voit en Europe ressemble à ce qu’il voyait aux États-Unis il y a 5 ou 6 ans.
  • Les vitres teintés représentent 6% des ventes actuellement. Les marges brutes sont légèrement plus basses que le Paint Protection Film pour l’instant étant donné les prix préférentiels consentis aux distributeurs à haut volume. À maturité, les marges des deux catégories de produits devraient se ressembler.
  • L’acquisition aux Pays-Bas est une très petite acquisition d’un point de vue financier. Elle devrait contribuer légèrement aux revenus et profits mais le but était surtout stratégique. L’équipe en place là-bas a toujours été un client exclusif de Xpel et était très enthousiaste à l’idée de se joindre à l’entreprise pour développer la marque en Europe.